ActualitéStart-up suisses

Venture Kick 2017 livre ses résultats. Cette année la sécurité passe le mur du son.

Venture Kick est un fond d’amorçage qui permet d’apporter un premier financement et un réseau de professionnels pour aider le lancement d’une belle idée lancée par une start-up issue des universités suisses. Après 3 étapes, les projets les plus convaincants obtiennent une dotation de 130 000 CHF, ainsi que des sessions d’accompagnement.  Venture Kick prend une participation dans les start-up ayant réussi ces trois étapes, mais s’engage à ce que le produit de la vente de ces parts soient exclusivement réinvesties dans le soutien aux prochaines générations d’entrepreneurs.

Depuis le lancement du programme, 463 start-up ont bénéficié d’un soutien financier à hauteur de CHF 18.650.000 (jusqu’à CHF 130.000 par gagnant(e)s, pour un volume d’investissement de CHF 1.347.000.000. Les start-upRead More

La Suisse navigue
ActualitéStart-up suisses

Bonnes nouvelles sur la planète startup suisses

Il n’y a pas que le financement par rounds, la présence de VC autour de la table qui permet au startups d’avancer. Il y a aussi les écosystèmes qui ouvrent la porte à des collaborations, voir même à des rachats de sociétés étrangères par des suisses.

Startuticker.ch Début avril la startup Pryv a annoncé avoir rejoint la Konica Minolta Leading Edge Partners Community. Pour la startup vaudoise spécialisée
dans la gestion de données liées à la cybersanté, cette communauté constituée de plus de 110 partenaires au niveau mondial présente de nouvelles perspectives en matière de collaboration, développement et commercialisation de sa solution « E-Health Middleware » Pryv.io. Pour la startup ce rapprochement devrait accélérer son développement ces prochains mois. Lire l’article sur StartupSticker

alpictExoscale, hébergeur cloud basé à Lausanne, a annoncé hier l’acquisition du berlinois cloudControl. Le package comprend notamment la marque et les droits de propriété intellectuelle. L’équipe de cloudControl rejoint également Exoscale. Lire l’article sur le blog de AlpIct.

 

CrowdfundingStart-up suisses

Mémoways veut développer sa solution vidéo de storytelling personnalisé avec le crowdfunding

carte des startups suisses
Ou la trouver ?

Memoways est une startup suisse qui a envie de faire de la poésie avec de la data. Déjà décrite dans ce blog en 2013, elle souhaite aujourd’hui accélérer son développement en rassemblant fonds et fans par l’intermédiaire du crowdfunding et de la plateforme Bee Invested.

Mémoways est une plateforme qui permet de créer un storytelling personnalisé en assemblant des vidéos

Memoways La personnalisation du parcours client est un enjeu fort pour de nombreuses marques. La plateforme Mémoways apporte une solution innovante pour développer la personnalisation du parcours, mais au sens littéral du terme. La solution permet de se constituer un film personnalisé en puisant dans des vidéos personnelles ou provenant d’archives locales ou nationales, tout en déambulant dans une ville, un musée, un lieu historique. Ce film qui s’est réalisé uniquement parce que, grâce à votre smartphone, Mémoways a compris ou vous étiez, ce que vous faisiez (marcher, courir,…) et a donc pu concevoir un contenu exclusivement pour vous.

Une solution intuitive développée pour le monde iOs pour le moment

La plateforme de Memoways se présente sous forme d’une application web simple et intuitive à utiliser. Les vidéos sont stockées sur le cloud et elles sont indexées. C’est avecRead More

Start-up suisses

ReMeeting : enregistrer, stocker, analyser, partager le contenu de vos réunions

Ou la trouver ?
Ou la trouver ?

ReMeeting est une startup suisse, très multiculturelle, car composée d’ associés suisses, américains et allemands dont les profils sont plutôt orientés chercheurs.
La startup suisse ReMeeting à conçu une solution pour optimiser le temps passé en réunion grâce à une application sur smartphone qui enregistre, puis stocke et analyse tout ce qui s’est dit au cours de lesdites réunions. Toutes les conversations sont enregistrées et archivées sur les serveurs cloud, mais surtout analysées par intervenants en s’appuyant sur un principe de mots clés.

L’objectif est de rendre les réunions plus efficaces et plus accessibles, car il est facile avec un simple smartphone d’organiser la captation des échanges entre les participants puis de partager le contenu de la réunion ou de la téléconférence et Read More

Memoways, film et parcours numérique
Lift ConférenceStart-up suisses

MémoWays : Créez votre film lors d’une promenade numérique

MémoWays est une start-up Suisse basée à Genève, rencontrée lors de Lift Conference 2013, dont l’application a un petit coté poétique. Oh bien sûr, coté technique cela assure. On parle d’algorythme, de cloud, de métadonnée, d’application mobile, de géolocalisation. Mais le concept est étonnamment riche d’idées et de potentialité.
Imaginez vous dans une galaxie lointaine que vous découvririez avec les yeux émerveillés d’un voyageur visitant une terre inconnue et qui avec son smartphone en guise de baguette magique capture les plus belles étoiles. Revenu chez lui, ou à l’hôtel de la Comète ;), il consulterait sur son ordi, son iPad , ou son téléphone le film de sa ballade interstellaire. Oui vous avez compris, chaque étoile est un contenu multimédia.
Mémoways accroche des contenus multimédia aux différents endroits du monde comme vous accrochez des boules de Nöel à votre sapin. Un peu partout, et de toutes le couleurs. Ensuite l’application de Mémoways permet de récupérer ces boules/contenus, de les associer, puis d’en faire un film.

Memoways, le film de votre ballade numérique
Mais foin d’allégorie.
Cette application s’adresse à la fois aux particulier qui peuvent collecter des films, des vidéos, des informations relatives aux endroits qu’ils découvrent dans une ville, mais également à tous ceux qui peuvent créer ces contenus multimédias (film, vidéo, son ). La collecte de ces étoiles numériques que l’on attrape dans le ciel au cours de sa ballade se fait tout seul, par le simple usage d’un smartphone connecté. Le promeneur déclenche une série de commandes rien que par son comportement qui vont automatiquement générer une histoire singulière.

Les créateurs de cette application voient plus large, et selon eux cette application permettrait non seulement aux artistes de partager des films, mais aurait des usages culturels – instruire sur un endroit particulier comme un musée, et personnels – partager des souvenirs pour qu’ils soient réutilisés de mille et une manières.
Ce projet s’applique particulièrement bien dans le cadre de projets culturels, on l’aura saisi. MémoWays s’oriente spontanément vers le film, mais c’est peut être du au fait que l’un des créateurs avait choisi de tenir une caméra avant de saisir un smartphone.

memoways, créez le film de votre ballade numérique
Bien sûr on imagine tout ce que peut en faire une ville, ( hé MemoWays, vous nous préparez un truc pour la Nuit blanche, c’est en Octobre à Paris ;), une région, le tourisme en général. Mais est-ce que les chaines d’hôtels ne pourraient pas être intéressées à fournir cette application à leur client, ne pourrait t’on pas imaginer des rallyes ludiques urbains, les groupes de luxe ne pourraient ils pas proposer un contenu qui permettrait à leur clients/prospects de se bâtir une histoire bien à eux entre l’avenue Montaigne, la rue Saint Honoré et le bd Saint Germain, un producteur de cinéma ne pourrait-il pas être tenté de proposer l’appli à tous ceux qui vont voir son film et qui veulent retrouver des moments clés (Da Vinci Code et l’église Saint-Sulpice, Woody Allen pour montrer différemment l’ile de la Cité lors de Midnight in Paris….)
MémoWays a un petit coté poétique je vous dis… Mais l’entreprise est à Genève et pour contactez MémoWays c’est là !

Start-up suisses

Hyperweek, le réseau social d’entreprise en marque blanche se déploie dans le cloud en 1 clic

hyperweel, réseau socialHyperweek a conçu une solution de réseau social privé pour les entreprises, qui peut aussi être une solution de réseau public. Comme Facebook ? un peu oui ! et sans mettre un double OO dans leur nom. Ils sont audacieux non ?
reseau social privé dans le cloudAujourd’hui la plateforme Hyperweek (déjà présentée dans Swisslicon-valley), qui offre aux entreprises une communauté en marque blanche, est désormais disponible depuis le cloud. Cela signifie que toute entreprise désireuse de créer son propre réseau social d’entreprise peut le faire en toute indépendance et ce sans aucun délai d’attente. Une période test d’un mois gratuite est en outre offerte à tout nouvel utilisateur.
En l’espace de trois jours, 45 entreprises ont ouvert un compte et commencé à créer leur réseau social, dont plusieurs réseaux potentiels d’au moins 10’000 personnes.
Cette solution est idéale pour créer un groupe de travail au sein d’un service marketing par exemple, entre filiales, ou entre plusieurs plusieurs PME, qui veulent développer un produit ou attaquer un marché.
A l’heure actuelle, les services de Hyperweek sont hébergés sur les services cloud d’Amazon en Irlande, Mais une solution d’hébergement en Suisse est prévue car certaines données doivent être hébergées localement pour des raisons légales.

Testez la solution Hyperweek ici et maintenant !

Partagez vos documents et votre énergie

Voir l’article sur le blog AlpIct.

Start-up suisses

Accéder à ses données sécurisées avec son mobile

Wuala_logo Wuala, startup suisse, installée à zurich, offre une solution de stockage de données très pointue sur ordinateur.  Les utilisateurs peuvent automatiquement sauvegarder, synchroniser, stocker, partager et accéder aux fichiers en ligne. Là ou l'entreprise se distingue c'est qu'elle propose un concept de sécurisation unique : contrairement à d’autres services de stockage en ligne, l’ensemble des fichiers sont cryptés directement sur l’ordinateur de l’utilisateur et le mot de passe n’est jamais transmis. Personne – pas même Wuala – ne peut accéder aux fichiers de l’utilisateur sans son autorisation. La startup a créé une technologie révolutionnaire issue des recherches menées par l’ETH (Institut fédéral de Technologie) de Zurich, en Suisse.
Wuala_iphone_front La plupart des 17 personnes qui composent cette entreprise en sont issues, tout comme de l'EPFL, autre école produisant des  ingénieurs innovants à la pelle 😉
En 2009, Wuala s'est associé à LaCie, fabricant français de périphériques de stockage, pour travailler sur l'avenir du cloud storage.
Vous pouvez gérer vos fichiers avec votre propre compte sécurisé Wuala à la maison et au travail. Stocker des documents, des présentations, des images ou des fichiers multimédias – ce que vous voulez, peu importe la taille du fichier ou son format.
Au lieu d'envoyer vos fichiers par email, partagez vos documents, photos, médias directement avec votre compte Wuala. Il est possible d'envoyer des liens à vos contacts qui ne sont pas encore inscrits, afin de partager vos données. Ces liens sont  immédiatement utilisables sans inscription préalable, ce qui est vraiment pratique.
Aujourd'hui l'application mobile sur iPhone est prête. Elle est disponible sur l'App Store gratuitement dans un premier temps. Une version pour Android est en cours d’élaboration. Le stockage est payant au-delà de 1 Go.
Une nouvelle façon d'envisager le cloud de manière vraiment collaborative et en toute sécurité.