Paris

Ou sont les startups à Paris ?

Mais au NUMA, bien sûr. Jetons un petit coup d’oeil au coeur de Paris ou a été inauguré récemment (début novembre 2013) ce NUMA. Contraction de Numérique et Humain, ce lieu de 1500m2 rassemble dorénavant toute la communauté de startupeurs qui gravitait à La Cantine, au Silicon Sentier, et ailleurs.  Cet endroit a comme but  de concentrer l’effort et le dynamisme des aides, mentors, investisseurs, accélérateurs, incubateurs, pour aider Paris à devenir une ville de startups. Comme vous le savez la compétition est largement engagée entre

la capitale française, Londres et Berlin (et Paris aura également prochainement la halle Freyssinet).

Cela a donner lieu à un discours de ministre en IRL, (Fleur Pellerin), la visite d’une candidate à la Mairie de Paris (NKM en robe vapo…heu en tailleur stric;) et une population incroyable pour le lancement puisqu’il y avait plus de 8000 personnes inscrites et qu’une grande partie s’est déplacée pour visiter cet immeuble entier, qui respire la nouveauté, la simplicité et la technologie.

Fleur-pellerin-NKM à l'inauguration de NUMA
Les photos de l’inauguration furent twitées par des participants. A découvrir sur Sharypic.Cliquez sur la photo.

Dans ce bâtiment  presque aussi beau que le Rolex  Learning Center…non je rigole ;),  quelques jours plus tard, démarrait la 5ème saison  du Camping. 12 startups sélectionnées  sont en résidence pendant 6 mois pour finaliser leurs projets et réussir…. ou pas 😉
Qui dit saison 5, indique qu’il y en avaient 4 qui la précédaient. C’est avec un oeil amusé que j’ai découvert les participants de la saison 1. Notamment  la startup Beansight qui inaugurait la première saison, dont le CEO s’appelait ……Cyril Dorsaz ;). Petit salut amical à celui qui pilote dorénavant le bureau de Swissnex San Francisco. On sait d’ou il a pu s’inspirer pour lancer les Startup Week end Romands.

cyril-dorsaz

Les 12 startups en résidence de la saison 5 sont:

  • Agriconomie : Cultivate your future (Peter Frolich un concurrent pour toi ? )
  • Artips : your daily dose of art
  • Bandsquare : crowdfunded concerts for emerging artists ( Sébastien Flury une idée qui se rapproche de Coterie ?)
  • Hublo : instant analytics
  • Localeyes : your business needs local eyes, everywhere
  • Ozenge : your digital life, in the real life
  • Realytics : easily analyze in real time the metrics your really care about
  • Streamroot : p2p video streaming solution (Lorenzo Keller, un concurrent à surveiller ?)
  • Takestracker : making reviewing cool again
  • Tastehit : personnalization for online shopping
  • Trcksy : spots & tricks tracker for skateboarders
  • Tripndrive : P2P carsharing between travelers (Olivier et Florian une idée à surveiller pour Tooxme ? )

Vous voyez même en France, le business des startups se fait en anglais ;). Tout se termine sur la scène, pour lancer cette 5ème saison.

Dans le même temps ( il n’y a pas de hasard, tout le monde est conscient de l’importance de ce mouvement), La Suisse investit aussi dans ces lieux de combustions entrepreneuriales, ou les équipes peuvent échanger des idées, des tuyaux et des opportunités. La Forge vient d’ouvrir à l’EPFL.

2 comments

  1. Flury Sébastien

    Il n’y a pas de « E » dans mon nom, Thierry ;-)! Bandsquare est dans la même industrie que Coteries (la musique), mais sinon c’est assez loin de notre concept (l’album digital du futur, interactif et avec une relation artiste/fans directe).

    1. daxaa

      Mais oui, et en plus je le sais !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *