une veste intelligente qui protège cycliste, et piétons lors de leurs déplacements
Start-up suisses

Clara SwissTech met au point une veste intelligente pour ceux qui se déplacent en vélo

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures crèmes. C’est donc au coeur des Tobacco Docks réaménagés que le Mass Challenge a installé son incubateur londonien de startups. La nouvelle session automne 2015 m’a permis de rencontrer, après Pingen, Marco Dal Lago et son équipe, fondateurs de la startup suisse Clara SwissTech, pour une présentation directe et sans filtre 😉

Clara SwissTech invente la veste intelligente pour toutes les personnes qui se déplacent

Cette veste est dotée de parements lumineux qui ont comme fonction principale d’informer du comportement de celui qui la porte. Elle s’adresse dans un premier temps aux cyclistes, durement exposés aux danger de la circulation urbaine et à ceux lié à toutes les zones faiblement éclairées. La veste est communicante. Elle va transmettre grâce à ses leds intégrés des informations à son environnement pour l’avertir de sa présence et de ses changements de trajectoire.

Associant textile et capteur, ce vêtement connecté va devenir dynamique et délivrer des informations en temps réel sur le fait que celui qui le porte, va tourner à droite ou à gauche,
ou encore freiner et ralentir. Les parements de la manche droite s’allume lorsque le cycliste va tourner à droite (idem donc pour la coté gauche) et ceux du dos en forme de losange s’allument d’une couleur rouge lorsqu’il freine. Les informations transmises aux manches se pilotent depuis un mini boitier fixé sur le guidon du vélo (et qui se met dans la poche lorsque le vélo est au parking) et celui du dos réagit grâce à un des trackers intégrés dans la veste.

une veste intelligente qui protège cycliste, et piétons lors de leurs déplacements

L ‘équipement que propose Clara SwissTech comprend la veste (fabriquée en Italie), mais également les capteurs et les trackers qui sont intégrés dans l’habit. Ceux que vous voyez sur la photo sont les premiers prototypes. Aujourd’hui leurs dimensions sont plus réduites. Le vêtement est doté de filaments plastiques souples qui contiennent les leds, sources de lumière indiquant les futurs mouvements du cycliste.
Clara SwissTech est composée de 4 ingénieurs. Elle travaille à la fois sur le Hardware et le Software, et sur tout le processus d’incorporation de cette technologie dans le tissu de la veste, traité bien sûr, pour faire face aux intempéries.

une veste intelligente qui protège cycliste, et piétons lors de leurs déplacements

La veste se déclinera aussi en vêtement connecté

Si cette veste se pare de multiples avantages pour les personnes se déplaçant à vélo, et l’aspect sécurité est sans doute le premier d’entre eux, elle trouvera dans un second temps d’autres usages et adeptes. Elle peut tout à fait convenir à des personnes qui font du running, du trail ou de la course sur route.  Elle se transformera en vêtement connecté car grâce à un jeu de trackers plus complet, elle pourra enregistrer toutes les informations de déplacement et d’effort, et les restituer par une application dédiée.

Clara SwissTech est à Londres dans le cadre du Mass Challenge et participe aux animations organisées par l’Ambassade de Suisse

Le Mass Challenge est un des plus gros incubateurs, qui après Boston à ouvert à Londres et en Israël et a dans ses projets la volonté de s’étendre en Europe. Le projet de la startup suisse était de venir rencontrer des investisseurs, multiplier ses contacts et ses pitchs dans une ville qui aujourd’hui possède plus d’habitants que New York! C’est le 22 octobre qu’aura lieu la finale récompensant les meilleures startups. Croisons les doigts, en espérant que le succès sera là pour Clara SwissTech et que le losange placé dans le dos de leur veste, ne s’allumera pas en rouge, indiquant qu’ils vont ralentir leur progression 😉

une veste intelligente qui protège cycliste, et piétons lors de leurs déplacements

La startup à également profité de la volonté de l’Ambassade de Suisse à Londres de s’associer avec l’ organisation 3Beards qui met sur pieds régulièrement des présentations de startups nommée « Don’t Pitch me Bro » avec la volonté de privilégier la démo au traditionnel pitch. Ces événements s’adressent donc à des startups assez jeunes qui sont plus là pour se faire challenger leurs idées que de faire la chasse à un VC au carnet de chèques pas trop entamé.

L’événement de septembre dernier a donné lieu à une petite évolution sémantique,  le »Don’t Pitch me Bro », incluant une session  « Dont Swiss me Bro » ! et accueillant 5 startups suisses présentes à Londres. Je reviendrait plus en détail sur cet évènement.

une veste intelligente qui protège cycliste, et piétons lors de leurs déplacements

Une demo de la veste intelligente de Clara Swisstech

Les performances des startups étant filmées par 3Beards, vous pouvez découvrir ci-dessous l’intervention de Clara SwissTech.

carte des startups suisses
ou la trouver ?

Cette jeune pousse du Valais (son siège est à Lugano) a eu les honneurs lors de sa présence à Londres du fameux magazine Forbes. L’interview est à découvrir ici : « Five Leading Startup Entrepreneurs Graduating From ​MassChallenge UK »

Si cette veste vous intéresse, et elle a de quoi si vous utilisez un « bicycle » et pas qu’à l’heure du « tea time » pour vous déplacer, notez qu’elle va se retrouver prochainement sur une plateforme de crowdfunding, comme disent les « Grands Bretons ». Je vous tiendrais au courant.
Elle aura également à affronter la concurrence d’un produit similaire, quoique un peu moins avancé, lancé par NightRider. Cette  startup anglaise à été créée par un jeune anglais que j’ai rencontré à Paris lorsqu’il est venu la présenter au NUMA. Lui aussi fait le pari d’apporter plus de sécurité à tous ceux qui se déplacent en 2 roues.

5 comments

  1. Clara SwissTech met au point une veste intellig...

    […] C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures crèmes. C'est donc au coeur des Tobacco Docks réaménagés que le Mass Challenge a installé son incubateur londonien de startups. La nouvelle sessi…  […]

  2. Don’t Swiss me Bro, ou comment les startups suisses investissent Londres ! | Swisslicon-Valley

    […] Ce fut assez facile pour Oviva, qui occupait des locaux de co-working dans le même bâtiment. Clara SwissTech  venait d’un quartier voisin car elle est inscrite au  Mass ChallengeUK dans les […]

  3. Du bon, du beau, du boost, en 2016 pour les startups suisses ! | Swisslicon-Valley

    […] Clara Safety et Pingen, peuvent aussi évoquer la dynamique qui résulte de cet événement pour avoir été parmi les participants de la première vague londonienne. […]

  4. Lift 16 et Mass Challenge, émulsion forte dans le domaine des startups suisses ! – Swisslicon-Valley

    […] J’avais pu notamment y rencontrer sur place des startups suisses très intéressantes comme Clara Safety et Pingen. Il faut souligner que cette organisation a le chic pour trouver des lieux assez […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *