Football Djibrill Cissé
Actualité

As tu vu jouer Djibril Cissé à Yverdon (Vaud) ?

Quelle question étrange ? A 36 ans Djibril Cissé, l’ancien international de football de l’Equipe de France, 2 fractures de la jambe et une hanche en plastique pourrait plutôt imaginer sa seconde carrière et celle de DJ lui tend visiblement les platines. Mais non, passionné par le foot il se retrouve joueur d’une équipe de 3 ème division suisse à YVERDON-LES-BAINS. C’est donc plus naturellement qu’il retrouve une place dans la presse sportive et non plus dans les médias à la rubrique faits divers.

Football Djibril Cissé

 

L’Equipe lui consacre un article

« Il est 20 h 15, mercredi dernier, la nuit est quasiment tombée sur l’un des terrains d’entraînement d’Yverdon Sport ; la séance de l’équipe première du club de cette petite ville (30 000 habitants) du canton de Vaud s’apprête à se terminer dans la pénombre. Au loin, une crinière blonde peroxydée gambade au milieu de footballeurs inconnus. Djibril Cissé, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool (2005), quarante et une sélections en équipe de France, a repris le fil de sa longue et tortueuse carrière, ici, au bord du lac de Neuchâtel, en Troisième Division suisse. Le souffle est parfois court, les mains ont encore tendance à traîner sur les hanches, mais, deux ans après sa dernière apparition sur un terrain, l’ancien buteur de l’OM est de retour là où personne ne l’aurait imaginé, il y a quinze ans, quand son ego et ses excentricités donnaient encore de lui l’image d’un footballeur à paillettes« . Lire la suite dans le quotidien l’Equipe.

Alors bien sûr le foot et ses équations économiques irrationnelles font qu’en troisième division suisse, le footballeur touche un salaire mensuel de 25 000 francs suisses (21 800 €), bénéficie d’une voiture et d’un appartement, des conditions pharaoniques pour Yverdon. Des sponsors, dont le président, qui a fait fortune dans l’immobilier, ont payé de leur poche pour s’offrir le buteur français. Le rythme n’est plus le même que dans le passé et on peut penser qu’au rapport salaire/vitesse de course, seul Zlatan doit le battre. Le suédois qui avait compris que le concept de la Gym Suédoise était déjà pris avec déposé celui du foot en marchant.

En attendant ce n’est pas pour les coiffeurs, pas assez d’artistes capillaires dans ce coin du canton de Vaud, ni pour faire tuner sa dernière voiture, les ateliers du célébre designer automobile Franco Sbarro étant établi à Grandson, qu’il est venu, mais pour jouer au foot, comme un gosse, pour s’amuser tant que son corps le lui permet. Finalement, on dit à tous les jeunes qu’il faut vivre ses rêves, alors pourquoi le lui reprocher.

Les supporters de ce coin de Suisse auront ils conscience qu’ils ont sous les yeux un footballeur international, une oeuvre d’art contemporain pas seulement à cause de toutes les broches qu’on a du greffer sur son squelette, mais parce qu’il s’est retrouvé au Musée d’art Moderne de Paris en 2016 comme sujet.Football Djibril Cissé

Il aura aussi l’occasion de visiter le Musée de la Mode d’Yverdon les Bains, lui qui a lancé sa marque de vêtements qu’il avait présenté en 2016 avec la collaboration de Mondesign. Et je dois dire que quand je l’ai croisé dans ce quartier de Paris adossé à Montmartre, détendu et souriant, je n’imaginais pas qu’il se retrouverait un jour à fouler les pelouses du stade d’une agréable ville Suisse ou j’ai passé bon nombre de vacances en famille. Football Djibril Cissé

Football Djibril Cissé

 

 

Après tout Djibril Cissé va peut être crée un effet « Neymar » à l’échelle de cette tranquille commune du Canton de Vaud et permettre au club de progresser sur une saison comme jamais.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *