swiss startup report
Start-up suisse

Le Swiss Venture Capital Report 2019, révèle des tendances très positives

Le Swiss Venture Capital Report 2019 est paru et on y parle en milliards. A un moment ou de nombreux acteurs du continent européen se posent la question de savoir comment développer leurs pépites digitales, le rapport montre une progression intéressante des investissements en Suisse, Confédération qui utilise à merveille ses écoles poly-techniques pour être présente dans les secteurs aussi diversifiés que la Fintech, les Medtech, la Biotech, les Technologies de l’Information et même la Foodtech.

Plus de 1 milliards de levée de fonds en 2018

Bonnes nouvelles issuent de ce constat que les levées de fonds sont multipliées par plus de 5 depuis 2012. Le milliard de CHF d’investissement est franchi aidé en cela par l’apparition des ICOs et de la tokenisation de l’économie. Les perspectives 2019 semblent bonnes avec de nombreux fonds qui ont un focus sur la région nommée DACH (Deutchland,Austria, Switzerland). On souhaite de belles réussites Suisses à ces projets de façon que les investissements comme ceux de RedAlpine dans N26 par exemple, se renouvellent entre Zurich et Genève.

swiss startup report

La partie alémanique de la Suisse domine la partie romande, avec une émergence forte de la Crypto Valley de Züg.

swiss startup report

La comparaison internationale montre que cette scène globale, la Suisse est un athlète qui tiens la distance. L’exemple d’Israël, de taille comparable, reste encore en point de mire.

swiss startup report

swiss startup reportMais comme le rappel Fathi Derder dans son post sur Linkedin. « Nous devons donc continuer à nous battre pour rester compétitifs, adapter les conditions cadre comme le rappelle notre manifeste, et soutenir la création d’un fonds de capital-risque centré sur les entreprises suisses. » Le quotidien helvète 24heures fait un point sur ce sujet et soulève notamment le retard des fonds destinés au soutien des startup. « À l’origine, les premiers soutiens étaient attendus dès l’été 2018. Mais en cette fin de mois de janvier 2019, aucun franc n’a encore été investi. À se demander si ce projet est toujours dans les starting-blocks. «Il l’est», assure Fathi Derder. Très impliqué dans l’écosystème des start-up en Suisse, le conseiller national parle même d’annonces imminentes (en février) pour ce fonds baptisé «Swiss Entrepreneurs Foundation». Les sommes récoltées devraient toutefois être plus proches des 300 millions que du demi-milliard de francs. » [source 24heures].
L’aventure Frenchtech montre que l’appui des Etats est une bonne chose, aucuns pays ne se privant d’agir en ce sens. Mais comme souvent à un certain niveau c’est plus l’usage de la somme que le montant qui s’avère déterminant. Pour voir la richesse des chiffres de ce rapport, alors que les premiers indices du terrain en 2019 délivrent de bonnes vibrations, vous pouvez le télécharger sur le site Startupticker.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.