ParisFinForum-swiss-startup -wefox
Start-up suisses

wefox veut dynamiser le monde de l’assurance grâce à sa maîtrise du mobile

wefox était en janvier dernier présent au Paris Fintech Forum. La startup suisse était présente sur scène avec plusieurs intervenants dont le nouveau CEO d’AXA Thomas Buberl. Une sorte de cohabitation polie, car les intervenants avaient d’un coté des relations d’affaires, tout en étant un peu concurrent par d’autres aspects. Le thème qui les rassemblait était consacré à ce que l’on appelle l’Assurtech et les nouveaux modes de commercialisation de l’assurance. S’il y a bien un secteur ou on pense encore papier c’est bien ce dernier. Contrat, police d’assurance, alinéa, mention légale, que de pages à tourner pour assurer un bien. Mais au cours de cet événement Fintech au sens large, certaines startups, dont wefox, voulaient nous aider à tourner la page de l’assurance à la papa et nous mettre en main une nouvelle façon de pouvoir choisir le contrat qui nous correspond vraiment.

ParisFinForum-swiss-startup -wefox

WeFox assure l’assurance 100% mobile

Une petite précision s’impose. Lors de notre rencontre l’entreprise s’appelait encore Finance Fox. 4 mois plus tard, elle a changé de nom C’est en effet 1er mars 2017, que FinanceFox est devenu wefox. Le nouveau nom représente l’idée d’une communauté qui relie les clients, les compagnies d’assurance et les courtiers. Le « we » est ici à prendre dans sa signification anglosaxonne du « nous », afin de souligner le sentiment communautaire de l’entreprise. Le logo s’est stylisé et l’idée du renard s’est estompée. Mais le principe est resté le même. Donner au consommateur l’accès à une solution d’assurance simple, plus transparente, efficace, rapide grâce au mobile et n’excluant pas la présence d’un conseiller.

En amont, wefox travaille avec des compagnies d’assurances avec lesquelles elle négocie des conditions intéressantes en tant que distributeur. Un peu comme un super courtier/agent en fait. En aval elle propose au consommateur un système d’adhésion ultra-simple qui lui permet d’ouvrir un compte directement depuis son mobile, gérer ses polices d’assurances et négocier de bonnes conditions à tout moment. Entre ces 2 extrêmes se situent le conseil, apporté par une équipe de conseillers exclusifs, comme le montre l’exemple ci-dessous, montré par l’écran du smartphone du CEO de wefox.

ParisFinForum-swiss-startup -wefox

Le digital est considéré comme le grand facilitateur. La start-up suisse a particulièrement étudié l’entrée en relation client et propose toute sa technologie de maîtrise des données dans un environnement entièrement numérique. L’adhésion inclut la signature du mandat de gestion auprès du conseiller directement par l’intermédiaire de l’écran du smartphone, d’un geste du doigt. En dehors du fait que c’est assez ludique, c’est tout simplement pratique. En quelques écrans, comme ceux disposés ci-dessous, votre compte est ouvert et vous êtes en relation avec votre nouveau conseiller.
Car la partie conseil ne dépend pas d’une AI (Intelligence Artificielle). Chaque compte ouvert est associé à un conseiller qui va analyser votre situation, prendre contact pour finaliser le diagnostic, voir si les dossiers sont complets et vous faire plusieurs propositions adaptées.

C’est un peu la 3 ème facette de la solution proposées par wefox, véritable plateforme de service qui permet aux clients, aux courtiers et aux compagnies d’assurance de gérer leurs portefeuilles de produits financiers et d’assurance de manière intelligente et efficace. La relation avec les compagnies d’assurances en est une, la technologie pour faciliter l’adhésion du consommateur en est la seconde, et le rôle du conseiller forme la troisième partie de ce triangle qui se veut vertueux. La technologie est ouverte vers ces conseillers exclusifs à wefox, qui agissent comme agents d’assurances et ont ainsi accès à cette clientèle mobile first pour leur apporter conseils et polices d’assurances adaptées. L’équipe de brokers peut ainsi proposer les meilleurs contrats choisis parmi ceux négociés auprès des compagnies par wefox, moins chers, et dotés des meilleures couvertures. Chaque conseiller a son propre portefeuille de clients. Ils sont exclusifs à la plateforme wefox et sont notés par les clients. L’organisation de l’entreprise implique qu’ils soient situés dans le même pays que celui de leurs clients.

ParisFinForum-swiss-startup -wefox

ParisFinForum-swiss-startup -wefox

ParisFinForum-swiss-startup -wefox ParisFinForum-swiss-startup -wefox

L’entreprise créée par des fondateurs issu du e-commerce, veut dynamiser la distribution de l’assurance

Ce nouveau type d’intermédiaire entre les consommateurs et les agents d’assurance renouvelle un peu ce secteur de la distribution sans aller jusqu’à un phénomène d’uberisation intégral. Les agents d’assurance (en tout cas en France) on de tout temps eu un statut d’indépendant. Mais comme les fondateurs viennent du e-commerce, tout est orienté pour satisfaire le besoin du consommateur, avec choix, le principe est de pouvoir comparer en une fois 3 polices d’assurances, prise de décision rapide, notation du conseiller et suivi dans une vocation d’apporter de la transparence à ce secteur grâce à la technologie.
A l’origine, l’entreprise est  Allemande. Elle s’est lancée depuis la Suisse en 2014, avec la seconde génération qui après avoir créé deal.ch a revendu ce spécialiste de l’achat groupé et lancé wefox (à l’époque donc Finance Fox) sur ce marché demeuré longtemps trop traditionnel.
Rassemblant 100 salariés entre l’Allemagne et la Suisse, elle comptait plus de 90000 clients et 300 conseillers/héros au début de l’année 2017. Après une phase de développement en Autriche, l’appli est en cours d’adaptation en version française, pour s’implanter dans ce pays « en marche »;).

ParisFinForum-swiss-startup -wefox

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *