MassChallenge 2017
Start-up suisses

MassChallenge révèle ses premiers lauréats suisses en novembre 2017

C’est donc à Renens (Vaud) que 75 startups ont oeuvré avec pugnacité dans le cadre du MassChallenge « made in Switzerland ». Venu à 450 candidats, qui espéraient faire partie de cette première session, une première sélection s’est faite et c’est un groupe de 75 startups qui a pu suivre les 4 mois d’accompagnement. A l’issue de cette phase, 12 startups se sont détachées et ont été choisies par le jury du MassChallenge pour disputer un dernier sprint, celui qui permet de se retrouver avec un panier garni d’honneur, beaucoup, et d’argent, pas mal aussi !
L’ultime phase se déroulait à Bâle le 16 novembre, ou l’accélérateur le plus convivial de la planète, avait décidé de remettre ses prix, 400 000 CHF de gains sans prise de participation. Gagner en notoriété et en « prize money » dans cette communauté américaine d’entrepreneurs sans avoir besoin de se déplacer à Boston, ni même à Londres, voila maintenant un avantage de participer à ce MassChallenge qui est bien décidé à s’installer en Europe continentale. Après  avoir ouvert sa première tête de pont à coté de Lausanne en 2016, l’organisme prévoit de se déployer dans 12 autres lieux d’ici 2020 et la Pologne sera la prochaine étape.

Les 75 startups choisies appartiennent à 13 pays différents, et leurs fondateurs sont de plus de 30 nationalités. Tous les secteurs d’activités sont représentés, comme la technologie pure, la santé, l’écologie, les nouveaux modes de consommation durable et celles qui ont un business model avec un fort impact social.
« Grâce à notre processus de sélection unique, nous accueillons chaque année un large éventail de startups  dont les activités sont variées et les business solide. Les 12 premières startups sélectionnées en forment un bon exemple « , a déclaré Thierry Duvanel, directeur général de MassChallenge Suisse.

Les 75 startups ont participé au programme d’accélérateur de quatre mois de MassChallenge, où elles ont bénéficié d’un mentorat de classe mondiale provenant d’experts de l’industrie, de programmes sur mesure, d’espaces de co-working gratuits et d’un accès inégalé aux entreprises partenaires. A l’issue de ce programme, grâce à un concours annuel d’un million de francs, l’accélérateur remet des récompenses en espèces aux meilleures startups sélectionnées par le jury.

Découvrez les 12 startups présentes en shortlist

Les 12 startups suivantes faisaient partie de la liste finale des startups pouvant prétendre gagner un des prix mis en jeu:

  • Alogo Analysis SA (High Tech – Technologie du sport) – Une société suisse dédiée à l’analyse des sports équestres.
  • ChemAlive SA (High Tech – Internet & Web) – Logiciel basé sur l’apprentissage automatique qui permet à l’industrie chimique de modéliser la chimie, d’améliorer le rendement et de générer de nouvelles substances chimiques.
  • HaYa Therapeutics (Soins de santé / Sciences de la vie – Thérapeutique) – Développement d’une thérapie biopharmaceutique pour traiter l’insuffisance cardiaque.
  • Imverse (High Tech – Gaming & Consumer) – D’une seule photo à 360 ° à un film interactif volumétrique VR à l’échelle d’une pièce. Démocratisation de la création de contenus de réalité virtuelle et mixte.
  • Gestionnaires de systèmes d’infrastructure / Déchets à l’Or (Impact Social – Réduction de la Pauvreté) – Dechets à l’Or utilise la technologie pour apporter de meilleurs services d’infrastructure aux villes africaines.
  • Lymphatica Medtech SA (Santé / Sciences de la vie – Dispositifs médicaux) – Dispositif médical à base de micropompe pour le traitement du lymphœdème, un effet secondaire chronique et invalidant des thérapies anticancéreuses.
  • MagicTomato.ch (Général – Détail) – Epicerie en ligne locale livrée le jour même. 100% non-industriel, 100% sans OGM 100% non  surgelés
  • MEMBRASENZ GmbH (Energy / CleanTech – Generation) – R & D, production et commercialisation de nouvelles membranes utilisées dans l’électrolyse pour la production d’hydrogène, en tant que nouveau vecteur énergétique.
  • Moka Studio Sàrl (Haute technologie – Gaming & Consumer) – Mosketch est un logiciel innovant qui permet de créer rapidement et facilement des animations 3D de haute qualité.
  • Precision Vine (Général – Agriculture) – Precision Vine améliore la qualité et l’efficacité dans l’industrie du vin en utilisant des services de télédétection pour créer des informations précieuses.
  • Sleepiz (Soins de santé / Sciences de la vie – Dispositifs médicaux) – Mesure sans contact des signes vitaux des patients afin de détecter les troubles du sommeil à domicile.
  • TasteHit (High Tech – Internet et Web) – Outils d’engagement des utilisateurs axés sur les données pour les boutiques en ligne.

Des prix Diamant et Or dont le montant en fait rêver plus d’un.

C’est donc à Bâle que les lauréats ont été révélé. Avant toute problématique de levée de fonds, voila de l’argent qui tombe dans la caisse de la start-up sans faire perdre une part de pouvoir aux co-fondateurs. Il n’y a pas de prise de part de capital par le MassChallenge ce qui le rend si cool ;), en plus du programme d’accélération, bien sûr. Les sommes ne sont pas négligeables, puisque sont remis deux prix de 100 000 CHF et 5 fois 40 000 CHF, une belle récompense pour 4 mois d’efforts.

Les lauréats des prix Diamants sont (100 000 CHF) :

  • Moka Studio Sarl, une entreprise suisse de haute technologie développant un logiciel permettant une animation 3D rapide et facile
  • TasteHit, une société française qui développe et commercialise des solutions basées sur l’intelligence artificielle et les algorithmes prédictifs pour le commerce en ligne. Un des lauréats ( il y en a 2) qui ne soit pas Suisse. La société est installée à Paris, mais les fondateurs ont fait leurs études à l’EPFL.

Ce prix permettra aux deux gagnants de poursuivre leurs développements tant en termes de produit qu’en termes commercial.

Les lauréat des prix Or d’une valeur de 40 000 CHF sont:

  • ChemAlive SA (Suisse) active dans le domaine de la modélisation chimique,
  • HaYa Therapeutics (Suisse), traitement biopharmaceutique de premier ordre pour traiter l’insuffisance cardiaque,
  • Gestionnaires de systèmes d’infrastructure / Déchets à l’Or (Impact Social – Réduction de la Pauvreté) (Guinée), solution technologique pour apporter des services d’infrastructure et de propreté aux villes africaines,
  • Lymphatica Medtech (Suisse),micro-pompe médicale pour le traitement du lymphœdème, un effet secondaire chronique et invalidant des anti- thérapies contre le cancer
  • Membrasenz GmbH (Allemagne) concepteur de nouvelles membranes utilisées dans la production d’hydrogène.

Ces 7 entreprises ont été sélectionnées par le jury sur la force de leur concept et de leur potentiel, ainsi qu’après analyse de leur progression durant le programme de 4 mois.

Mais tout ne se termine pas par la remise du chèque et une accolade sur le quai de la gare de Bâle. Un soutien est accordé aux 7 lauréats, mais également aux 5 autres startups sélectionnées (Alogo Analysis SA – Suisse, Imverse – Suisse, MagicTomato.ch – Suisse, Precision Vine – Suisse et Sleepiz – Suisse), qui leur permettent de rester travailler gratuitement chez UniverCité à Renens jusqu’à la prochaine édition de MassChallenge Suisse. Celle ci aura lieu en juin 2018 avec 70 autres finalistes. D’ici là les projets sélectionnés vont encore pouvoir murir et grandir, et leurs créateurs intègrer cette communauté de 1 211 anciens participants du MassChallenge qui ont recueilli plus de 2 milliards de dollars en financement, généré des revenus d’environ 900 millions de dollars et créé plus de 65 000 emplois.

Pour ceux qui veulent s’inscrire pour la prochaine session, vous pouvez passer les fêtes tranquilles. Les inscriptions se feront à partir du 7 février 2018.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *