Transmii - Titeuf sur kickstarter
CrowdfundingStart-up suisses

Attrape Titeuf sur Kickstarter, et profite d'animations inédites !

C’est l’histoire d’un studio de création suisse, jeune startup  genevoise, Transmii, qui s’est trouvée face à un mur et à décidé de s’en faire une « opp »ortunité.  Tout est parti d’une fresque mettant en scène Titeuf, peinte sur un mur de la ville de Lausanne. Transmii, dont le job est de concevoir des développements d’applications narratives en relation avec des objets physiques, et qui connait bien l’édition, a proposé à Zep, le dessinateur, de créer le monde de Titeuf sur une application mobile, en interaction avec cette fresque, et de s’appuyer sur Kickstarter.

Participez au développement de ce scénario innovant sur Kickstarter !

Le projet a emballé le dessinateur Zep.  La voie du crowdfunding a été choisie pour faire émerger une histoire originale de Titeuf, associant humour, technologie et humanité. En participant à « Opp » sur Kickstarter vous recevrez de nombreuses contre-parties exclusives, dont l’affiche disponible en différente taille suivant votre mise, et bien sûr vous pourrez télécharger Read More

µPeek transforme votre smartphone en microscope
CrowdfundingStart-up suisses

UPeek, sur Kickstarter vous fait découvrir un magique "nanoworld"

Vous n’avez jamais eu envie de faire un merveilleux voyage dans l’infiniment petit ? découvrir juste à coté de vous, dans ce qui constitue votre environnement proche, le monde tel qu’il est et que vous ne pouvez pas voir, même si vous avez 10/10 à vos 2 yeux ? plonger au coeur de la matière, terre, crystal, laine, voire même une goutte d’eau ou de sang ? µPeek  simple accessoire qui transforme votre smarphone en microscope, peut vous emmener au coeur de l’infiniment petit, pour découvrir la beauté complexe du monde à l’échelle de la cellule, de la fibre, du micron….

µPeek transforme votre smartphone en microscope

Sur Kickstarter participez au lancement d’µPeek  qui transforme votre smartphone en microscope.

Tout démarre chez Scrona startup suisse qui se focalise sur extrêmement petit. Travaillant µPeek transforme votre smartphone en microscopedans l’enceinte de l’ETH Zurich, la soeur jumelle de l EPFL de Lausanne, Scrona développe une technologie exclusive d’impression « NanoDrip », qui permet d’atteindre une résolution d’impression jusqu’à 1000 fois plus fine que la largeur d’un cheveu humain. Cela laisse augurer un bel avenir notamment dans le domaine des écrans électroniques et de l’affichage. L’histoire de Read More

Suissitude

Prenez votre smarphone pour connaitre votre état de santé

diagnostic santé avec son smartphoneLe diagnostic santé réalisé grâce à votre smartphone est en voie de développement. Les expérimentations sont lancées et 2015/2016 devrait voir apparaitre les premières applications grands publics.
ADIT société de veille internationale travaillant pour le compte du Ministère des Affaires Etrangères françaises (par l’intémédiaire de l’Ambassade de France en Suisse) à identifié 3 startups suisses romandes qui avancent dans ce domaine et apportent des solutions innovatrices.

Ce 3 startups tendent à de venir des acteurs majeurs sur ce marché des autodiagnostics de santé via les smartphones. Cette nouvelle possibilités accordées à ces désormais fidèles compagnons (quand leurs batteries est en forme 😉 présentent l’intérêt de réaliser soi-même, à domicile, des tests médicaux à moindre coût, tout en partageant les informations avec les professionnels de santé ou la famille. On imagine rapidement les gains de temps et la diminution des frais inérantes à ces nouvelles possibilités.

Lire le Bulletin Electroniques complet sur les 3 startups suisses romandes

Start-up suisses

Un doigt d'innovation, Delloite de prix, voila le cocktail gagnant de Newscron

Ou la trouver ?
Ou la trouver ?

Dans le cadre du prix Stratégis 2014, Si Newscron n’a été que finaliste dans cette histoire (le prix va à LESS), la startup agrégatrice de news en a profité pour remporter le Prix Deloitte 2014. Il récompense cette application sur smartphone qui vous fournit des nouvelles en provenance de nombreuses sources selon vos préférences en termes de journaux, contenus, région géographique, langue, etc. Une sorte de journal personnalisé en quelque sorte. L’innovation brevetée de Newscron (déjà présentée dans ce blog) se trouve au niveau de l’algorithme de filtre pour les nouvelles. Il est suffisamment puissant pour vous montrer exactement celles qui vous intéressent vraiment. C’est un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, ou pas du tout  que vous pouvez paramétrer le flux de nouvelles que vous souhaitez recevoir sur votre smartphone. Neswcron a déjà développé des partenariats avec de nombreux journaux tels que le 24Heures, La Tribune de Genève, Le Figaro, le Monde, The Guardian. créer votre journal personnalisé sur votre smartphone

Start-up suisses

En suisse, la montagne a accouché d’une appli intelligente

startup suisseLa montagne a son importance sur le territoire helvétique car elle couvre environ 60% de la superficie de la Confédération helvétique. De plus les Alpes suisses rassemblent beaucoup de sommets de plus de 4000 mètres d’altitude (48 sur 82). Ce caractère alpin très prononcé en fait le deuxième en termes de pourcentage après l’Autriche, en Europe.

Les loisirs de montagne

Les activités de loisirs en montagne sont donc nombreuses mais pas dénuées de risques. Chaque année, ne serait-ce qu’en Suisse, près de 9 000 randonneurs sont victimes d’un accident. Uepaa est l’application mobile qui leur vient en aide

Uepaa, une appli qui sauve la vie

Ueppa, application mobile secours en montagneLe principe est simple (sur le papier ;), faire de votre smartphone une aide pour les personnes qui se retrouvent en difficulté en montagne, grâce à l’application Uepaa (application payante,1.62€ sur Google Play) Mais à ce prix là, on n’hésite pas.
La grande force de cette application, et c’est sa spécificité technologique, c’est qu’elle fonctionne même s’il n’ y a pas de couverture réseau grâce au principe du peer to peer. Chaque smartphone équipé de cette application devient un relais et peut aider à transmettre l’information vers la centrale de secours. Comme les marmottes qui signalent le danger en se mettant sur leurs pattes arrières et poussant leur cris aigus qui traversent vallées et vallons.
Swisscom qui est un partenaire important de la jeune startup suisse expliquait en 2012 par l’intermédiaire de Roger Wüthrich-Hasenböhler, membre de Swisscom (Suisse) SA: « La technologie de Uepaa a un grand potentiel pour développer l’infrastructure des communications des limites habituelles. Nous sommes heureux d’appuyer Uepaa et développer conjointement des communications mobiles. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par Swisscom pour les startups »

Uepaa, l’esprit bienveillant veille sur vous

Dès que vous avez lancé l’application Uepaa, les possibilités de géolocalisation et de transmission de votre smartphone couplée à l’application vous permettent de vous lancer dans votre loisir de montagne sans crainte.
Signaler l’alerte en cas de besoin, préciser l’endroit ou retrouver une couverture réseau, indiquer votre itinéraire si vous devez rebrousser chemin en cas d’intempérie, et échanger de données avec les autres porteurs de cette application (c’est le système gruezli), permettra aux secours de vous localiser plus rapidement en cas de besoin.
Le tout avec des possibilités décuplées. L’application peut détecter si la personne est inconsciente après une chute par exemple, et sans action du titulaire du smartphone, lancer un message d’alerte aux porteurs de l’application le plus proche. Ces utilisateurs peuvent alors confirmer l’alarme, alertant ainsi les secours.
Cette entraide entre les personnes peut permettre de rendre les services de secours en montagne plus efficaces et donc moins couteux. (Le prix d’une heure d’hélicoptère n’est pas donnée)

Pour que cette nouvelle couverture soit efficace, il faut que le plus possible de personnes achètent et activent cette apps Uepaa. Il faut avoir un appareil compatible (ce n’est pas mon cas ?? Xperia Sony de 2012), donc je n’ai pu l’essayer). D’un autre coté j’ai une vue directe sur le Mont…parnasse, donc l’usage n’en serait pas immédiat 😉 La batterie ne doit pas être vide. Car si on a un moyen de transmettre l’alerte d’un smartphone à un autre facilement, on ne peut pas encore recharger son appareil au pied d’un sapin, ou entre 2 edelweiss (le solaire est une solution, oui c’est vrai;)

BostonStart-up suisses

Gérez finement le parc de vos applications mobiles avec Terria Mobile

picto-start-up-2Le monde du mobile est en forte croissance. C’est une évidence. Le 50 milliardième téléchargement sur l’Appstore a été atteint en mai 2013, pour l’application « Say the Same Thing », depuis l’Ohio, et le gagnant du grand prix, va recevoir une Carte Cadeau App Store de 10 000 dollars. D’après des prévisions d’ABI Research , Android représentera en 2013 58% des 56 milliards de téléchargements  d’applications sur smartphone.
Mais comment les entreprises gèrent elle leurs apps, leurs mises à jour, la sécurité des données ? comment savent elles si celles-çi sont correctement utilisées, tant par les utilisateurs internes que par leurs clients ?
Terria Mobile vous apporte la réponse
La start-up suisse qui fait partie des Venture leaders du voyage à Boston, a lancé Terria Mobile LaunchBase,  plateforme qui permet à toute entreprise de gérer son parc d’applications mobiles.Tous les systèmes comme iOS, Androïd, BlackBerry et Windows 8 sont supportés par cette solution.
Comme les CMS, il y a 10 ans, la plateforme d’apps devient incontournable à son tour
Qui aurait l’idée de dire aujourd’hui qu’un CMS ne sert à rien, et n’est pas une bonne solution. Quelques individus réfractaires à la technologie et qui seraient resté bloqué à la première phase de la vie de Steve Jobs ; baba cool.
LaunchBase de Terria Mobile permet de gérer, distribuer, et mettre à jour les applications mobiles de l’entreprise. Mais cette solution en mode SaaS, permet également de gérer les statistiques d’utilisation, d’usage, et facilite le transfert des données entre le système d’information de l’entreprise et les apps.
plateforme multi-standard
Elle apporte des réponses aux directions marketing, comme celle de vérifier que la force de vente utilise la dernière version de l’application professionnelle, ou combien de temps est utilisé une application par les clients. Les directions techniques peuvent elles manager plus simplement et à moindre coût un parc de mobiles disparates tout en maîtrisant la sécurité. Cette plateforme multi-standard s’interface avec Sharepoint pour faciliter le circulation de l’information.
En Californie, il n’y a pas que Coachella qui a son festival, le monde du mobile aussi. 
Robin A Wirz CEO de Terria Mobile, qui appartient au  groupe des Venture Leaders de Boston 2013, y a élu domicile. Installé à  San Francisco pour être dans l’épicentre du monde des applications mobiles, il côtoie ainsi de grandes entreprises qui sont en avance dans leurs réflexions de leurs besoins dans ce domaine, et il peut discuter en direct avec ses clients, comprendre leurs attentes et poursuivre les développements de la plateforme Launchbase  en fonction des attentes du marché.
Avec Terria Mobile, vous ne verrez plus une apps mobile simplement comme une fonctionnalité supplémentaire. Mais comme un service proposé à vos employés ou à vos clients, que vous pouvez gérer finement, que cela soit coté technique ou coté marketing. Terria Mobile vous permet de réduire le « time to Market », de couvrir les différents langages présents dans le monde du mobile, d’organiser les mises à jour facilement, de connecter  les apps en toute sécurité avec votre système d’ informations, d’en contrôler les usages et les performances. Le « core business » de Terria  Mobile n’est pas la conception de l’apps, vous l’avez compris, Mais le management du parc des apps de l’entreprise. Pour tous ceux qui voient monter dans l’entreprise l’usage du « Byod », (bring your own device) vous comprenez bien que ce type de plateforme va devenir incontournable.
terria-mobile, smartphone
Robin a « pitché » à de nombreuses reprises pour présenter sa solution lors du voyages à Boston des Venture Leaders 2013. Sa société a déjà de belles références clients comme KPMG ou le Crédit Suisse.
Lift ConférenceStart-up suisses

Le Monde Binaire: Une nouvelle page sur l’articulation entre numérique et papier.

Dans le cadre de Lift13 à Genève le corner réservé aux projets de l’HEAD (Haute Ecole d’Art et de Design) révélait quelques pistes ou l’originalité s’associait aux nouvelles solutions numériques. Le Monde Binaire « Hello World » est un projet qui associe livre papier et enrichissement numérique grâce à son smartphone. Développé sur l’iPhone (uniquement pour des questions de stabilité des formats de ces smartphones), le Monde Binaire propose une BD dont une partie du contenu est dessiné sur le papier, et l’autre partie est contenue dans une application à télécharger (c’est le cas pour la version actuelle car cela évite d’éventuels problèmes de connexion. Ultérieurement des contenus pourront être dans le cloud).

Le Monde Binaire - Edition Volumique

Posez le livre devant vous, tournez les pages et quand il le faut, posez votre iPhone sur un des dessins spécialement indiqué. Un nouveau développement de l’histoire apparaît comme des faits d’enquêtes ou des aspects cachés que vous êtes seul à connaitre. L’usage se révèle pédagogique (l’application donne des informations pour savoir quand et comment manipuler le téléphone) mais surtout ludique, car l’histoire possède des ressources insoupçonnées. Les auteurs ont pu imaginer des séquences originales, comme par exemple les vraies pensées du personnage de BD qui ne sont pas celles qui sont imprimées mais celles que l’on découvre sur son smartphone. Il faut par ailleurs aider un des héros à sauter par dessus un précipice… mettez votre iPhone à l’horizontal et soufflez dans le micro. Votre personnage va prendre son élan. Steve Jobs lui même l’avait il  imaginé ?. On ne le saura jamais. Mais cela donne un nouveau souffle à la lecture d’une BD.

Ce comic book enrichit par la réalité augmentée à été conçu et réalisé par Baptiste et Julien Milesi, Raphael Munoz. Il est disponible aux Editions Volumiques. L’application est gratuite sur l’ Appstore. Il a été imaginé dans le cadre de l’HEAD Genève.
C’est un projet qui est tout à fait dans l’air du temps. En France  on trouve un programme développé avec Silicon Sentier et  le Labo de l’Edition qui s’appelle : Print is not dead. Donnez un nouveau souffle à votre désir de lecture !

Suissitude

La meilleure application suisse pour smartphone est…

swissappawards… Pour cela il faut attendre le verdict du Swiss App Award 2012 se tiendra à Zurich le 27 janvier 2012. L’occasion de célébrer les meilleures applications mobiles (iOS, Android, Windows Mobile, web) conçues dans en Suisse en 2011. Donc pour le savoir, save the date.
Les catégories jugées sont : Best User Experience App, Most Downloaded App; Best Web App; Best Game App; Best Watch App; Best Bank App; App of the Year
Lisez la suite des informations sur comingmag.ch, et les conditions d’inscription sur le site SwissAppAwards2012.

Start-up suisses

Crée ton apps mobile en 1 journée !

Skeeble3Skeeble a démarré. La start-up suisse d'origine fribourgeoise, managée par Xavier Bertchy, offre  la possibilité de créer sa propre application pour smartphone en une journée seulement. Et cela sans avoir besoin ni de compétences en informatique ni un budget astronomique. Ce générateur d’application unique en Suisse, est disponible depuis fin septembre. Il tourne sur les plateformes Apple et Androïd. Les solutions proposées tournent autour de  200 francs suisse par mois, soit 2400 francs suisse par année. Le paiement ne se faisant qu’une fois l’application en service, le temps de sa conception est donc gratuit.
Pour en savoir plus, lisez l'article sur Le Matin, pour lancer votre application, filez sur Skeeble !

Start-up suisses

N’égarez plus votre smartphone.

Secu4 Vous avez déjà eu un ordinateur qui disparait dans une gare, un smartphone perdu dans un bar à San Francisco (demandez à Apple ;), des documents égarés dans un aéroport. Ou tout simplement vous estimez devoir protéger vos données vitales pour votre activité.
Alors SECU4 a la solution pour vous. Entreprise suisse, installée dans le Valais à Sierre, elle est active dans la fabrication et la commercialisation d’accessoires de téléphonie mobile de masse destinés à la protection électronique des biens, des personnes et des animaux.
Son savoir-faire et son esprit d’innovation technologique sont mis au service du quotidien et de tous les gens qui se déplacent. L'avantage concurrentiel de la solution conçue par cette start-up suisse réside dans la maîtrise sans faille de la connectivité entre la technologie Bluetooth® et d'autres protocoles sans fil avec toutes les plateformes pour smartphones et téléphones mobiles tels qu’Android, BlackBerry, iPhone, Symbian, Windows Mobile, etc.
La fabrication de produits est de qualité suisse (ah oui, cela change tout) sous une marque déposée au niveau international. SECU4 est aggrée Apple pour les iPhone et iPad. Elle a déjà un réseau de   distributeurs international.

Start-up suisses

Crée ta propre application smartphone rapidement !

Skeeble-2 SKEEBLE est une solution suisse qui donne l'opportunité de créer sa propre application smartphone en s'appuyant sur des modules prêts à l'emploi et toute une palette d'options que l’on active en fonction de son activité et de ses besoins. La création de l'application est donc réalisée de manière 100% autonome par le client lui-même.
Le business model est intéressant car on  accède à une boite à outil et on conçoit l'application, contre un abonnement mensuel d'un coût modique de 200 CHF par mois.
La réalisation est simple.On choisit parmi différentes proposition comme lorque l'on remplit un formulaire. On valide les options désirées, la présentation graphique, on clique et hop, l'appli est en ligne.
En comparaison avec la création d'une application smartphone, dont le coût démarre de CHF 15 à 20'000, SKEEBLE se révèle très compétitif.
Elle répond ainsi à un véritable besoin, en particulier dans les domaines de l'événementiel et des "corner shops" (tous commerces avec points de vente relatif à des produits ou des services).
La fondation Seed Capital Fribourg n'a pas été insensible aux atouts de cette start-up suisse, et à l'avantage technologique réel puisqu'elle lui apporte CHF 178'000, sous forme d'un prêt sans garantie et sans intérêts.
Ce soutien financier servira également à soutenir les premières démarches commerciales dédiées au lancement de SKEEBLE sur le marché. J' espère pouvoir parler d'une démo prochainement.

Start-up suisses

Swisscom Business Award: l’innovation au service des médias

Gossweiler-1 Le Swisscom Business Award récompense des entreprises et institutions qui ont développé des solutions novatrices présentant des avantages commerciaux avérés dans le domaine de la technologie de l’information et de la communication (TIC). Cette année, plus de 80 entreprises avaient posé leur candidature dans l’une des trois catégories «Prestation de service», «Commerce et logistique» et «Bâtiment et industrie».
Award_swisscom Un jury composé d’experts reconnus a évalué les solutions présentées selon trois critères principaux :«avantages commerciaux avérés», «innovation sur le front des processus et des produits» et «technologie».
L’entreprise Gossweiler Media AG remporte le prix dans la catégorie «Prestation de service» pour sa solution TIC. Cette plateforme permet aux journalistes travaillant sur le terrain de rapporter ce qui se passe de manière directe et rapide et de publier leurs contributions en ligne. La combinaison d’un smartphone, d’un ordinateur portable, de la communication mobile rapide de données et du raccordement à la fibre optique avec un système de workflow permet aux journalistes de réaliser des reportages multimédias mêlant texte, images et télévision par internet.
Découvrez les autres lauréats sur ICTJournal.

Suissitude

Qualité des applications mobiles, votez !

Appli_iphoneQui n'a pas aujourd'hui de multiples applications sur son mobile. Gratuites, payantes, il y a un choix énorme, et au bout d'un moment on en a tellement qu'ils y en a certaines qui prennent sérieusement la poussière dans un coin de la mémoire. Quand elles ne fonctionnent pas, on sent monter une terrible frustration, et on la jette avec rage ( l'appli par le smartphone;).
Selon Forrester Research, le chiffre d'affaires du marché des applications mobiles devrait atteindre les 38 milliards de dollars d'ici quatre ans. Afin de sécuriser leur business et leur image de marque, les entreprises doivent à présent se concentrer sur la qualité de leurs applications.
Une société marseillaise Stardust, lance une enquête en ligne sur ce sujet. L'enjeu est  de mesurer le niveau de satisfaction des consommateurs par rapport aux applications qu'ils téléchargent et d'identifier les différences de perception selon les plateformes.
Vous pouvez répondre à l'enquête en ligne sur ce lien (durée 5 à 10 min)  : qualité des applications
Attention, elle concerne le marché français (choix des opérateurs proposés) désolé ;(

 

Start-up suisses

Application mobile et packaging intelligent

Barcodesicare Comme la réalité augmentée, on découvre maintenant les avantages du packaging étendu. Il est possible grâce à son smartphone de scanner le code à barres d'un produit et d'accéder directement à des informations associées.
La solution Print-to-Mobile d’Icare à Sierre en est un des exemples les plus abouti. En Suisse romande, l’institut Icare, rattaché au Technopôle de Sierre, réalise ces logiciels qui connectent les smartphones au web. Spécialisé dans l’internet des objets, il a développé l’application Print-to-Mobile (PTM), une plateforme informatique sécurisée qui permet d’un seul tenant de générer des codes Datamatrix (code-barres 2D) ou EAN (code-barres standard) et de réaliser des pages web mobiles en établissant les liens entre les codes et des contenus dédiés.
«Il existe beaucoup d’outils différents qui intègrent des décodeurs dans des applications, mais notre solution se démarque par le fait qu’elle lie le code et la création de pages web mobiles via un outil CMS intégré. De plus, elle peut gérer le contenu dans le temps en définissant des pages différentes selon les périodes, par exemple en programmant un contenu la première semaine et un autre la deuxième», explique Pierre Kenzelmann, responsable technique du projet Print-to-Mobile. La solution étant dynamique, elle permet par ailleurs d’adapter les offres, par exemple par rapport à celles d’un autre concurrent qui vient de changer de stratégie commerciale. La startup Suisse Mowo distribue cette solution.
Testée en France par Carrefour au cours de l'année 2010, d ’autres collaborations ont lieu avec Nestlé, L'Oreal, Orange ou encore Leclerc et Casino. Techniquement très réussi, la profusion d'applications  à télécharger en fonction des marques devient vite un problème. Cela devrait s'hamoniser grâce à l'essort du m-commerce. Lire l'article complet sur AlpIct

PS: pour ceux qui sont interessé par le e-commerce en Suisse, il est possible de demander un rapport existant en allemand et en français.

Start-up suisses

Les meilleures applications Android

Logoappaware L'univers des applications pour smartphone forme la plus vaste des galaxies.
Au total rien que pour Iphone et Android réunis (Blackberry a moins la cote,  Nokia… qui ça ?, et Windows est déjà passé par la fenêtre), on trouve plus de 600 000 applications. Et dès que l'on cite un chiffre, il est immédiatement dépassé. Le monde Android propose plus de 200 00 applications et progresse grâce à un taux de croissance exponentiel.
Appaware2 Alors encore une fois, la Suisse vous viens en aide. Est-ce parce que c'est dans ce pays que sont installés les sièges des grandes organisations internationales qui aident le monde à aller mieux, ou simplement parce que quelques esprits malins ont décidés d'explorer le monde du mobile Android, une startup suisse a créé AppAware.
AppAware c'est l'application qui vous montre en temps réel, quelles sont les applications pour mobile Android qui ont le plus de succés, quelles sont celles qui sont téléchargées ou supprimées par vos amis ( fonction réseau social), quelles sont celles qui sont utilisées par les personnes de votre pays (effet map saisissant). On peut les taguer afin d'aider ceux qui ont les même besoins que vous.
Il faut rester aware comme dirait notre ami Jean Claude (JCVD/jean Claude Van Dame). AppAware est une sorte de bon génie qui sort de notre mobile et nous explique que nos amis qui font de la gym utilisent VirtuaGym Fitness Home & Gym (free sur l'Android market). D'autres exemples sont bien sur disponibles, les jeux, Google docs, et même des applications qui tournent autour du sexe…. Celles-là je ne peux pas en parler je ne les ai pas testées 😉

 

Voila un graphique de l'évolution du marché des applications  mobiles ( source : blog -vintive)
Distimo

 

Web/Tech

Ovi, la plateforme logiciel de Nokia

Nokia-n8 Fort de ses 140 millions d'utilisateurs dans le monde, Nokia annonce aujourd'hui enregistrer chaque jour plus de 200 000 nouvelles inscriptions sur Ovi et avoir atteint la barre des 2,3 millions de téléchargements quotidiens sur Ovi Store. Disponible dans 190 pays, Ovi offre aux utilisateurs une multitude d'applications : Cartes, Musique, Messaging, Applications Store et Ovi  Life Tools dans certains pays.
Signe de la popularité croissante d'Ovi, la société annonce également que la barre du million de téléchargements sur Ovi a été franchie par 70 développeurs, dont Digital Chocolate, Electronic Arts, Gameloft, Indiagames, PepsiCo, Qik, Shazam, Herocraft et Offscreen. Herocraft, éditeur de contenus tels que le jeu Farm Frenzy, et Offscreen, éditeur de plusieurs applications à écran tactile, font respectivement état de 10 et 45 millions de téléchargements. La liste complète par zone géographique est disponible sur le site www.forum.nokia.com. Sur cette liste, 39 créateurs de contenu sont implantés dans la zone EMEA, 14 aux États-Unis, 10 dans la zone Asie-Pacifique et 7 en Chine.
« Chez Nokia, nous sommes convaincus qu'Ovi, par le biais d'expériences mobiles exceptionnelles, permet aux utilisateurs de rester connectés avec ce qu'ils ont de plus cher », déclare Tero Ojanpera, Vice-président directeur de Nokia Services. « Aujourd'hui, ces utilisateurs découvrent Ovi via les applications Cartes, Musique, Messaging, Ovi Store et Ovi Life Tools. Avec des smartphones nouvelle génération extraordinaires comme le Nokia N8, Ovi constitue pour les développeurs une opportunité commerciale intéressante pour innover et créer les expériences mobiles de demain compatibles avec notre nouvelle gamme de mobiles Symbian. »
Ovi intègre également d'autres fonctionnalités phares :

  • Une expérience Ovi Store revisitée (sur le dernier modèle Nokia N8, mais bientôt disponible sur la gamme complète de nouveaux smartphones Symbian), avec un aspect et une prise en main plus conviviaux, une recherche plus rapide du contenu et des choix de contenus encore plus populaires avec notamment Foursquare et l'incontournable jeu Angry Birds.
  • Des améliorations pour les développeurs, avec de nouveaux avantages et outils de développement tels que le programme de signature gratuit pour Java et Symbian, la fonctionnalité « in-app purchase » et le programme bêta « in-app advertising », un meilleur partage des revenus et des fonctions d'analyses avancées.
Start-up suisses

Smartdata. Vos programmes de votre smartphone à votre télévision

Smartdata Avoir été start-up un jour accorde t'il le droit de revendiquer ce titre en permanence?  Et ces sociétés qui existent depuis près de 10 ans, ont elles leurs places dans ce blog. L'important n'est pas tant le statut juridique, mais plutôt d'état d'esprit. Garder un oeil vers l'innovation, rester une petite équipe plutôt technique, travailler à créer un produit ou un service, qui va changer les usages des consommateurs, voila un etat d'esprit start-up qui est le plus important.
Certains facteurs interviennent dans la vie d'une entreprise, qui ne sont pas maitrisé dans un business plan. La chance par exemple, allez vendre un projet sur ce critère  à un banquier suisse ? Madoff peut être aurait acheté, mais ce n'est pas forcément une bonne chose 😉
Le bon moment joue aussi. Regardez ce qui est arrivé à theGlobe.com, start-up up crée en 1994, introduite en bourse au Nasdaq en 1998… et disparue en 1999. Que proposait elle ?… une idée simple de réseau social. Tiens mon Twitter s'active 😉
Smartdata est un peu dans cette situation. Voila une entreprise qui est restée une start-up suisse un peu à son corps défendant. Elle développe des softs qui permettent des échanges de données numériques entre les devices, smartphone, ordinateur et télévision, le tout sans fil.  Constituée par une équipe restreinte ( très restreinte à priori quand on consulte son site internet, dont les dernières mises à jour datent de … 2008), elle conçoit les technos et dépose les brevets. Une fois la solution vendue, le soft est produit et développé par des partenaires techniques.
La compagnie a notamment eu un projet de télévision interactive pour les téléphones mobiles.«En 2003, nous avons proposé ce système à un grand groupe helvétique. Cela ne les intéressait pas. Aujourd’hui, ils font partie intégrante du projet Google TV qui est similaire», soupire le dirigeant Jean-Pierre Buttet. «Certains grands groupes préfèrent se développer seuls, plutôt que de s’appuyer sur des petites entreprises novatrices comme nous. Malgré nos brevets, nous ne pouvons pas lutter contre cela.»
Pour les encourager, on peut les inciter a regarder en France. Le groupe Thomson, qui ne valait plus que 1 franc à la fin des années 90, a aujourd'hui plus de valeur car la division "technologie", qui s'appuie sur un portefeuille de plus de 50.000 brevets, est rentable.
Le changement de philosophie qui a fait suite à la crise de 2000 a constitué un vrai traumatisme. L'état d'esprit n'est plus le même et la rentabilité est devenu la priorité. Il y a moins de mécènes et plus de financiers. Maintenant de nombreuses start-up végètent des années faute d’investir dans leur développement. Finalement, ils se plantent au bout de cinq ans, au lieu de six mois. Ils perdent du temps. Les entrepreneurs et les investisseurs sont devenus trop frileux.
Alors gardons un oeil sur ces petites sociétés qui développent des produits innovants.
Lire l'article sur l'évolution des start-up sur PME.ch.
Smartdata2

Web/Tech

Nouveau Nokia X3 «Touch and Type » un hybride compact et léger

Nokiax3 Nokia doit revenir dans le peloton de tête des smartphones. Un peu largué il faut le reconnaitre sur ce sujet, la rentrée va voir de nouveaux modèles arriver
La firme finlandaise s’apprête à commercialiser le Nokia X3, un nouveau téléphone au design ultra-compact, qui proposera à la fois un écran tactile et un clavier de téléphone standard. Son écran tactile aux couleurs vives facilite la navigation, et le clavier complet traditionnel permet d’envoyer rapidement et facilement des SMS, de passer des appels ou d'échanger sur les réseaux sociaux.
Ce qui est interessant à travers ce modèle Nokia X3 c'est que les fonctionnalités les plus évoluées peuvent être mises à la disposition de téléphone considéré comme d'entrée de gamme et donc accessible au plus grand nombre. Le Nokia X3 devrait être commercialisé dès le quatrième trimestre 2010 et son prix de vente au détail est estimé à 199 € (hors subvention).
Innovant et peu onéreux, le Nokia X3 est équipé à la fois d'un clavier de téléphone et d'un écran tactile plus grand qui permet de gagner en clarté, aussi bien pour l’affichage des icônes que du texte et des menus. Outre les touches les plus importantes (envoi, fin d'appel, etc.), le Nokia X3 comprend des touches dédiées qui permettent d’accéder plus rapidement à différentes fonctions : musique, envoi de SMS, etc. »
Positionné sans doute pour une cible de djeuns, avec des fonctionnalités musique et réseaux sociaux très développées, il est petit mais offre un grand écran, et avec ses 9,6 mm d’épaisseur, et ses 78 gr, il tient facilement dans un sac à main ou dans une poche. Les femmes apprécieront. Et tous ceux qui ne veulent pas devenir des geeks shootés à Android, apprécieront toutes ces facettes, mais aussi l’appareil photo 5 mégapixels avec zoom numérique 4x et sa fonction vidéo.
Disponible à un prix attractif, le Nokia X3 est un téléphone hybride compact qui allie élégance et simplicité d'utilisation. Il est proposé en 5 coloris tendances et modernes.
Voir la video du Nokia X3 sur You Tube.
Il existe déjà un modèle X3 dans la gamme Nokia, ce qui n'est pas très pratique pour s'y retrouver sur ce web qui conserve tout. Le nouveau modèle qui sort est le X3-02

Suissitude

Développez le réseau Android

Romandroid.ch, est un site qui réunit les développeurs et les utilisateurs d'Android de Suisse romande et de France voisine. Il s'agit d'un lieu d'échange où l'on présente les applications spécifiques à cette région et où les utilisateurs peuvent soumettre leurs idées (nouvelles applications, améliorations). C'est aussi l'occasion aux développeurs d'applications Android travaillant en Suisse romande, qu'il s'agisse de sociétés ou d'indépendants de se présenter et de promouvoir leurs applications. A vos marques, prêt, concevez… plein de nouvelles applications Android. D'autant que le Nexus one doit quelque chose à la Suisse.

Suissitude

Nexus One de Google et le couteau suisse


La hiérarchie de Google connait les vraies références mondiales. Pour vanter son nouveau produit, Mario Quérioz, Vice President of Product Management for Europe, Africa, and Middle East (EMEA) at Google, l'estime «aussi épais qu’un crayon papier et pas plus lourd qu’un couteau suisse».

Un produit simple et efficace avec autant d'applications, en effet comment ne pas penser à cet outil prodigieux qu'est le couteau suisse ;). Bien sûr coté téléchargement et communication il est moins bien placé, mais qui sait…
Un comparatif entre le nouveau téléphone de Goggle et le bien connu iphone d'Apple est disponible sur Tom's guide.