CrowdfundingStart-up suisses

Raizers développe son crowdinvesting avec la banque Piguet-Galland

Le monde du financement participatif, connu initialement sous la forme de crowdfunding, voit apparaître de nouveaux acteurs qui utilisent le digital pour ouvrir de nouvelles possibilités d’investissements à des particuliers qui peuvent ainsi diversifier leur patrimoine. On connaissait sous ce terme de crowdfunding la possibilité d’aider le lancement d’un nouveau produit, en contribuant à son financement sur un mode plutôt don en échange d’une contre-partie. Il y a le fameux Kickstarter aux USA, le KissKissBankBank en France, le We Make It en Suisse. Quand on passe à l’étape d’investissement on parle plutôt de crowdinvesting. C’est sur ce secteur que se place Raizers. Dans cette activité on constate que des plateformes deviennent des partenaires de banques traditionnelles. Ainsi en ce qui concerne la plateforme KissKiss BankBank, elle vient « d’embrasser la banque » en se faisant racheter par la Banque Postale. Cela confirme que le financement Read More

SwissLending, le crowdfunding suisse immobilier
CrowdfundingStart-up suisses

Le crowdlending de SwissLending rapporte 8% à ses souscripteurs

A terme on en voudra peut être moins à des sociétés financières comme Lehman Brothers et ses autres confrères de nous avoir fait peur en 2008, ou suite à cette crise, on a découvert des produits si sophistiqués et si éloignés de la réalité économique qu’ils étaient plus virtuels que les oracles de Madame Irma (ceux de l’oracle d’Omaha restent plus sûrs et concrets). Depuis, un certain nombre de professionnels ont quitté les équipes de ces faux Mozart et vrais équilibristes de la finance et ont imaginé d’autres solutions, plus claires, plus transparentes et plus accessibles. Dominique Goy a créé récemment SwissLending à Genève afin de mettre en relation des promoteurs en manque de financements et des épargnants qui cherchent à placer utilement leurs capitaux dans des opérations sur du court terme. Possédant 17 Read More

CrowdfundingStart-up suisses

Blinkers veut rendre la circulation urbaine plus favorable à vélo

Velohub est une jeune startup suisse de l’ETH Zurich, qui veut augmenter la sécurité des cyclistes urbains. La jeune entreprise est déjà en piste sur Kickstarter, et vous pouvez découvrir son projet, Blinkers, solution d’éclairage intelligent pour les vélos. Elle rejoint sur ce secteur Clara Safety que j’ai eu le plaisir de rencontrer en 2015 lors du Mass Challenge à Londres, et qui propose pour le même objectif (augmenter la sécurité des cyclistes) une veste connectée permettant de transmettre les informations du comportement de la personne circulant à vélo.

vélo - blinkers-blk - accessoire de vélo pour la sécurité des cyclistes

Blinkers propose un éclairage performant à l’aide de led.

L’idée semble simple et vient de l’esprit de passionnés de transport urbain éco-responsable. L’usage du vélo en ville peut être une source de danger et être bien intégré dans une circulation dense et diverse nécessite d’être bien vu et bien compris. Blinkers est destiné à utiliser la lumière comme source d’information pour renforcer la sécurité des déplacements grâce à un équipement quasi universel et facile à installer sur une bicyclette.
Basé sur la technologie des leds, commandé depuis une télécommande fixée au guidon, Blinkers, est composé composé de deux modules éclairants, l’un destiné à l’arrière (le principal) et l’autre à l’avant, qui bien sûr sont synchronisés lorsque les 2 équipent le vélo. Ces accessoires ont en commun le fait de vouloir transmettre des informations aux autres véhicules circulant autour du vélo. Si on trouve bien évidemment la fonction de clignotant, et d’éclairage lors des freinages pour le module arrière, ces caractéristiques sont renforcées par d’autres fonctions intelligentes qui en font un produit efficace sans en faire une bombe technologique (qui peut se révéler fragile à l’usage).
Ainsi on trouve le déclenchement automatique de l ‘éclairage en fonction de la tombée de l’obscurité, les rayons laser qui dessinent à l’arrière une zone de sécurité autour du vélo (activée depuis le bouton de contrôle fixé au guidon), la lumière avant, puissant laser (250 lumens) pour éclairer les pièges de la route urbaine (rails de tramway par exemple), le rechargement de l’accessoire grâce à un câble USB, la diode qui indique le niveau de chargement de la batterie, et « at last but not least » le système d’aimant qui permet de détacher facilement le Blinkers pour le glisser dans sa poche ou dans son sac quand on remise son vélo au garage ou au bureau.

Accompagnez Blinkers sur la route  Kickstarter !

La startup Suisse est en piste sur Kickstarter pour fédérer la communauté des personnes qui utilisent leurs vélos en milieu urbain. Les contributeurs peuvent choisir (en fonction des lots proposés) pour le kit du module arrière (télécommande + éclairage arrière + cable) ou le kit complet (télécommande + éclairages avant et arrière + cable). Il y a également des tshirts à se procurer, mais ils ne sont pas réfléchissant ;). A une période ou l’évolution du vélo en ville devient un phénomène marquant (regardez sur Paris, tous les livreurs Foodora ou Déliveroo qui circulent désormais à Paris, contraint de livrer en moins de 30 minutes) ces accessoires permettent à tous le monde de mieux se partager la ville. Participez à l’aventure Blinkers sur Kickstarter !

vélo-Blinkers by Velohub startup suisse

Flatev, la machine à tortillas sur Kickstarter
CrowdfundingStart-up suisses

Flatev, la machine à tortillas qui chauffe sur Kickstarter !!

Flatev est sur Kickstarter, et c’est l’occasion de pouvoir poser sur votre table, cette géniale machine à tortillas à un prix défiant toute concurrence. Ayant déjà récolté 73000 $ en quelques jours, après que les 50000 $ initiaux furent atteint en 3 heures, la somme s’incrémente de manière régulière et montre qu’il y a de nombreux amateurs pour cette machine à tortillas, qui va permettre de passer de belles soirées.

Flatev, la machine à tortillas sur Kickstarter

Flatev est une machine tortillas révolutionnaire

Vous connaissez le principe largement répandu des capsules à café Nespresso (entre autre, car il y a d’autres marques dorénavant) et bien Flatev fonctionne de la même manière. C’est une jolie machine qui a bien évolué depuis les premières étapes de sa conception 😉

Flatev, la machine à tortillas sur Kickstarter

Elle permet d’insérer dans son tiroir des capsules contenant une préparation à tortillas qui après être chauffées à votre convenance pendant quelques 90 secondes se retrouvent dans votre assiette. La préparation est donc rapide et vous pouvez ensuite les assaisonner à votre guise. Aujourd’hui Flatev qui porte un soin particulier au coté organique des composants alimentaires utilisés propose des tortillas de maïs et de la farine bio. Mais leur laboratoire travaille sur de nouvelles saveurs.

Flatev, la machine à tortillas sur Kickstarter

Le crowdfunding une solution collaborative comme l’esprit de Flatev sur Kickstarter

J’ai vu ce projet mûrir et avancer, ayant eu la chance d’accompagner les Venture Leaders aux USA en 2013. Carlos Ruiz le CEO de Flatev était du voyage. Il n’a pas économisé son temps à parcourir les USA puis l’Europe afin de faire découvrir son projet dans les salons consacré à l’innovation et aux nouvelles solutions de restauration.

Flatev - Carlos Ruiz - Ventureleader 2013Les défis étaient autant technique que gustatif. Il fallait réussir une machine efficace et pratique, mais aussi maîtriser la qualité des ingrédients qui composent la capsule. L’option bio a toujours été envisagée et elle est confirmée aujourd’hui. La startup suisse est présente désormais sur Kickstarter pour financer sa production car la livraison des premiers appareils est prévue pour Août 2017. Si le succès semble bien présent (le plafond est dépassé !) vous pouvez encore contribuer car cela vous permettra d’acquérir cette machine innovante à un prix inférieur au prix normalement constaté en magasin. La campagne se poursuis jusqu’au 2 Juin 2016.

Flatev, la machine à tortillas sur Kickstarter

La machine à tortillas de Flatev se retrouvera peut être sur votre table, ou sur un meuble de votre cuisine parmi votre machine à café, votre pierrade, ou un nécessaire à fondue. En effet, cette machine libère la cuisinière (ou cuisinier 😉 et permet à tous de se presser autour de la table pour déguster et assaisonner à sa convenance les délicieuse tortillas. Carlos Ruiz, comme un certain Alfred Hitchcock le faisait dans ses films, fait même une courte apparition dans la vidéo qui présente son produit.
C’est donc jusqu’au 2 juin que vous pouvez contribuer à lancer la machine à Tortillas sur Kickstarter et à obtenir Ce produit à un prix très intéressant.

Transmii - Titeuf sur kickstarter
CrowdfundingStart-up suisses

Attrape Titeuf sur Kickstarter, et profite d’animations inédites !

C’est l’histoire d’un studio de création suisse, jeune startup  genevoise, Transmii, qui s’est trouvée face à un mur et à décidé de s’en faire une « opp »ortunité.  Tout est parti d’une fresque mettant en scène Titeuf, peinte sur un mur de la ville de Lausanne. Transmii, dont le job est de concevoir des développements d’applications narratives en relation avec des objets physiques, et qui connait bien l’édition, a proposé à Zep, le dessinateur, de créer le monde de Titeuf sur une application mobile, en interaction avec cette fresque, et de s’appuyer sur Kickstarter.

Participez au développement de ce scénario innovant sur Kickstarter !

Le projet a emballé le dessinateur Zep.  La voie du crowdfunding a été choisie pour faire émerger une histoire originale de Titeuf, associant humour, technologie et humanité. En participant à « Opp » sur Kickstarter vous recevrez de nombreuses contre-parties exclusives, dont l’affiche disponible en différente taille suivant votre mise, et bien sûr vous pourrez télécharger Read More

µPeek transforme votre smartphone en microscope
CrowdfundingStart-up suisses

UPeek, sur Kickstarter vous fait découvrir un magique « nanoworld »

Vous n’avez jamais eu envie de faire un merveilleux voyage dans l’infiniment petit ? découvrir juste à coté de vous, dans ce qui constitue votre environnement proche, le monde tel qu’il est et que vous ne pouvez pas voir, même si vous avez 10/10 à vos 2 yeux ? plonger au coeur de la matière, terre, crystal, laine, voire même une goutte d’eau ou de sang ? µPeek  simple accessoire qui transforme votre smarphone en microscope, peut vous emmener au coeur de l’infiniment petit, pour découvrir la beauté complexe du monde à l’échelle de la cellule, de la fibre, du micron….

µPeek transforme votre smartphone en microscope

Sur Kickstarter participez au lancement d’µPeek  qui transforme votre smartphone en microscope.

Tout démarre chez Scrona startup suisse qui se focalise sur extrêmement petit. Travaillant µPeek transforme votre smartphone en microscopedans l’enceinte de l’ETH Zurich, la soeur jumelle de l EPFL de Lausanne, Scrona développe une technologie exclusive d’impression « NanoDrip », qui permet d’atteindre une résolution d’impression jusqu’à 1000 fois plus fine que la largeur d’un cheveu humain. Cela laisse augurer un bel avenir notamment dans le domaine des écrans électroniques et de l’affichage. L’histoire de Read More

CrowdfundingStart-up suisses

Alpstory empreinte la piste du crowdfunding pour lancer ses projets de skis premiums

carte des startups suisses
ou la trouver ?

Tous les amateurs de skis vous le dirons, pour mieux profiter de la montagne et des pistes, il faut des skis adaptés, voire même personnalisés. Limpid Skis est le nouveau nom de la marque qui propose ces skis personnalisés (l’ancien était Dahushaper, présenté dans ce blog en 2012).

La personnalisation,marché en croissance, n’est pas le seul que vise la marque

La personnalisation est un marché en croissance qui touche tous les secteurs d’activités ( consultez le blog Personnaliz, vous y découvrirez l’étendue de la démarche de customisation ;). Elle a toute sa pertinence dans le secteur du premium et du haut de gamme. Et la montagne, si effectivement « ça vous gagne » comme le dit la pub française, cela vous fait atteindre également des sommets budgétaires. Donc, la cible qui va régulièrement aux sports d’hivers a les revenus nécessaires pour acquérir un matériel de qualité.

alpstory - skis personnalisés

Limpid Skis ne s’appuie pas uniquement sur la personnalisation (marché de niche par excellence). Elle développe une gamme de produits premiums pour le circuit des revendeurs. La société souhaite également mettre à disposition des stations les plus Read More

CrowdfundingStart-up suisses

Mémoways veut développer sa solution vidéo de storytelling personnalisé avec le crowdfunding

carte des startups suisses
Ou la trouver ?

Memoways est une startup suisse qui a envie de faire de la poésie avec de la data. Déjà décrite dans ce blog en 2013, elle souhaite aujourd’hui accélérer son développement en rassemblant fonds et fans par l’intermédiaire du crowdfunding et de la plateforme Bee Invested.

Mémoways est une plateforme qui permet de créer un storytelling personnalisé en assemblant des vidéos

Memoways La personnalisation du parcours client est un enjeu fort pour de nombreuses marques. La plateforme Mémoways apporte une solution innovante pour développer la personnalisation du parcours, mais au sens littéral du terme. La solution permet de se constituer un film personnalisé en puisant dans des vidéos personnelles ou provenant d’archives locales ou nationales, tout en déambulant dans une ville, un musée, un lieu historique. Ce film qui s’est réalisé uniquement parce que, grâce à votre smartphone, Mémoways a compris ou vous étiez, ce que vous faisiez (marcher, courir,…) et a donc pu concevoir un contenu exclusivement pour vous.

Une solution intuitive développée pour le monde iOs pour le moment

La plateforme de Memoways se présente sous forme d’une application web simple et intuitive à utiliser. Les vidéos sont stockées sur le cloud et elles sont indexées. C’est avecRead More

CrowdfundingStart-up suisses

Soutenez Sintratec dans sa campagne de crowdfunding pour leur remarquable imprimante 3D

Ou la trouver ?
Ou la trouver ?

L’impression 3 D, vous connaissez sans doute déjà. Un plateau, un matériau, un software et avec un peu de temps on imprime un objet en coulant un matériau préalablement chauffé. 3DfunLab a été présenté sur ce blog, il y a peu.

Mais la startup suisse Sintratec qui nous intéresse aujourd’hui, utilise une autre technologie. Grâce à la fusion de polymère par un rayon laser, l’imprimante Sintratec permet de produire des objets complexes aux caractéristiques surprenantes avec des temps d’impression courts et un encombrement très réduit.

Impresion 3D

 

Sintratec permet d’imprimer en 3 D des objets articulés

Le modèle d’imprimante 3D proposé est une machine fermée. Son design alu élégant vous fait peut être penser à une machine à café ou à un gros micro-onde. Mais ce n’est ni de percolation et encore moins de décongélation dont il est question avec cette machine. Il s’agit d’exploiter les capacités du « SLS » a fusionner des cellules de polymères en poudre grâce à son rayon laser pour former un objet fonctionnel.
Cette technique de ®SLS (selective laser sintering), permet d’imprimer des objets articulés sans avoir recours à un liant intermédiaire ou à une éventuelle étape d’assemblage. Avant l’impression, l’objet est conçu à partir d’un logiciel de CAO (CATIA, SolidWorks, ProEngineer. Sintratec a développé le sien) pour être envoyé à l’imprimante au format numérique. Ensuite, l’impression se fait couche par couche, à partir de poudres fusionnées, grâce à la température générée par le laser.
Les produits imprimés sont particulièrement résistants et peuvent être articulés sans aucun montage. Ils sortent de l’imprimante comme un bébé sort du ventre de sa mère. Après un premier toilettage, il est prêt à vivre sa vie (mais l’objet,  lui ne pousse pas un grand cri ;).
La matière préconisée est une structure de polymère nylon particulièrement résistant. Le métal n’est pas accepté pour ce modèle, car il faudrait renforcer le rayon laser avec les risques de chaleur voir d’explosion que cela pourrait amener.

Sintratec a concu une machine pour un prix particulièrement compétitif

Sur le marché de l’impression 3D qui se démocratise, le prix est un élément important. Sintratec a conçu une machine facile à monter dans des matériaux robustes et avec la technologie open source. Cela permet de proposer une imprimante 3D à un prix inférieur à 5000$ pour la machine à monter soi-même. Il faut prendre aussi en compte la possibilité que cette machine permet d’imprimer des produits complexes dans un laps de temps rapide (autour d’une heure). Autant de points sur lesquels cette imprimante 3D est très performante.
On note également la finition des objets imprimés, leur résistance ou leur souplesse, la capacité de ces machines à produire des objets sans supports et le faible encombrement de cette machine.

Supportez sur Indiegogo, cette initiative suisse pour une imprimante 3D très performante !

L’opération a bien démarré. Joignez le projet pour la dernière ligne droite sur Indiegogo.

CrowdfundingStart-up suisses

La Route du Rhum banc d’essai en live pour la startup Anemomind

Route du Rhum - 2014La grande course à la voile qui relie saint Malo à Pointe à Pitre est partie de dimanche 2 novembre avec ses 91 concurrents. Parmi ceux-ci on note les noms de François Gabart, Loic Peyron, Francis Joyon, Marc Guillemot, Jean Galfione (ancien champion olympique de saut à la perche reconverti dans les sports nautiques) et le navigateur suisse Alan Roura sur son bateau Exocet en classe 40.

Le navigateur d’Exocet part avec une technologie innovante issue de l’EPFL.

Alan Roura, relève le défi de cette traversée en solitaire à bord de son bateau Exocet, équipé d’un nouvel appareil, développé par la start-up Anemomind qui lui indique en temps réél, de précieuses indications sur ses performances. C’est en quelque sorte un système d’aide à l’optimisation de la navigation qui,souvent réservé aux embarcation de pointe, permet à tous ceux qui veulent améliorer leur navigation de suivre l’évolution de leurs performances.

Route du Rhum Exocet d'Alan Roura avec Anemomind
Départ de la Route du Rhum 2014 dimanche 2 novembre. Point vers 16h00.

Ce petit instrument tient dans un cube de 10 cm de haut et se base sur un historique spécifique au bateau. Le calcul se fait en effet sur les Read More