Sports

En Suisse la volonté d’innover n’est pas en berne

Berne innovationMais à Berne plutôt ou une nouvelle structure d’aide aux entreprises en gestation (start-up) est née dans le canton de Berne, et s’appelle BaseCamp4HighTech. Une « entreprise en gestation » c’est quoi exactement ? C’est une start-up tout simplement. Cela explique aussi pourquoi le style anglo-saxon est plus direct que nos langues latines. Mais dans le style « coup de main », les suisses sont assez direct dans leur genre.
BaseCamp4HighTech n’a pas le rôle d’une banque mais d’une plateforme destinée à faciliter le démarrage de nouvelles entreprises, avec une forte action dans un coaching serré des porteurs du projet. Elle bénéficie d’un budget annuel de 500 000 francs, et peut compter sur le soutien de Swisscom.
Elle veut se distinguer des autres plateformes incubatrices existantes par son intervention précoce dans le processus de création d’une société. L’aide initiale est importante. Une statistique américaine, basée sur l’analyse de 160 nouvelles sociétés, démontre que, sans appui dès le départ, les chances d’obtenir les fonds nécessaires pour rendre l’entreprise viable sont très minces.
La jeunesse a donc de nouvelles aides en perspectives. L’évolution nécessaire du secteur industriel de la Suisse est à ce prix.

Sports

14 start-up suisses dans les finalistes Red Herring 2012

red-herring-top100C’est le nombre de sociétés suisses retenues dans la liste des finalistes au Red Herring 2012 parmi une liste initiale de 232 sociétés.
On y trouve notamment la célèbre Paper.li, mais aussi EyeP Media. Pour voir la liste des 14 sociétés nominées, faite juste un clic sur le blog AlpIct. C’est à coté.
Si on trouve 14 start-up Suisses, on trouve 15 nominées des Pays Bas, 14 de l’Espagne, 16 du Danemark, 15 de Suède.Les pays les plus dynamiques sont la France ( oui avec 21 sociétés nominées), l’Allemagne avec 23 entreprises, la Finlande avec 24 prétendantes et surtout le Royaume Uni avec 48 nominées. La Grèce à réussi a en placer une. On peut les féliciter.
Le magazine américain Red Herring distingue chaque année les 100 entreprises les plus prometteuses du point de vue technologique en Europe avec son classement Red Herring 100 Europe (qui comprend des sociétés d’Israël, des Emirats Arabes Unis (??) et 2 des USA (??). Elles sont jugées sur la base de critères de performance financière, d’innovation technologique, de qualité de leur management ou encore de stratégie.
Les Red Herring 100 Europe Awards auront lieu du 23 au 25 avril prochain à Amsterdam.

Sports

Utribo, l’html 5 au service de la relation client

utribo solution SaasFaciliter le contact entre les internautes/mobinautes et les entreprises, enrichir la relation par la voix et la vidéo, telle sont les missions d’Utribo. Cette start-up suisse basée a Morges, démontre qu’entre Lausanne et Genève on sait exploiter les ressources du terroir pas uniquement pour faire du bon vin, mais aussi pour produire un grand cru de HTML5 . Ici la devise pourrait être  » Parce que tu le Vaud bien »

Vouloir rechercher la simplicité pour mettre les gens en contact est largement bénéfique au commerce et aux relations marque/consommateur. Utribo l’a bien compris qui au delà d’un logo épuré et simple (ce qui est déjà un signe), offre un service à valeur ajoutée en mode SaaS, qui cache la techno et enrichi la relation. Donc aussi l’entreprise.

AlpIct donne un aperçu clair de la démarche d’Utribo et la vidéo ci-dessous montre comment sans plug-in fastidieux ( la version 12-500-3412-5000000000-Fplayer, de nos amis d’Adobe), on peut profiter du son et de l’image en HD.

Sports

Start-up Week End Lausanne 2012 : le lauréat

J’ai eu l’occasion d’assister à cet exercice difficile. Concevoir et modéliser son idée en un week end pour tenter de gagner le Start-up Week End. Après une première phase, 18 projets sont mis sous les feux des projecteurs, et les candidats ont 7 minutes pour faire le pitch et gagner.
Cette année, beaucoup de réseaux sociaux, d’idées collaboratives et de plaisir. Vins (2 projets), voyages et … sex étaient à l’honneur. Pour ce dernier projet je vous laisse regarder la vidéo pour découvrir qui en était le plus grand supporter … (un homme politique français qui aurait pu être président de la République. C’est un bon indice non ?).
Beaucoup d’envies et d’enthousiasme de la part des candidats qui avaient travaillé leurs sujets et leurs présentations avec application et humour. Celles-çi se faisaient autant en français qu’en anglais. Quelques projets plus matures, d’autres un peu trop « metoo », des astuces technologiques (mais pas trop globalement), une belle dose d’insousiance, un projet santé qui aurait mérité une meilleure récompense, et celui qui s’est retrouvé on the top, c’est Cherry On Top, dont le concept était quasi opérationnel à la fin du week end et pouvait rapporter de l’argent rapidement.
Le palmarès est visible sur le site de Start-up week end Lausanne.
On avait envie de démarrer lundi 😉

Encore un détail qui a son importance. Ce défi s’est déroulé dans un des plus beaux et des plus originaux bâtiments du monde. Le Rolex Learning Center.

Sports

Suisse-Espagne : 1-0

Suisse-espagne Si ce n'est pas beau cela. Battre les champions d'Europe en Coupe du monde 2010. Espérons que comme une start up cette équipe pourra grandir et faire un second tour pour lever des …nouveaux supporters.

Sports

Champion olympique 2010 !!

On peut monter rapidement dans la hierachie quand on sait descendre très vite. Didier Defago l'a montré en début de semaine. Il est champion olympique de descente à Vancouver. Nouveau champion olympique suisse de descente depuis Zurbriggen en 1988. Bravo, et il a sa page facebook avec ses fans. Suisse, champion et technologie, 3 mots qui vont bien ensemble.