Le crowdlending de SwissLending rapporte 8% à ses souscripteurs

SwissLending, le crowdfunding suisse immobilier

A terme on en voudra peut être moins à des sociétés financières comme Lehman Brothers et ses autres confrères de nous avoir fait peur en 2008, ou suite à cette crise, on a découvert des produits si sophistiqués et si éloignés de la réalité économique qu’ils étaient plus virtuels que les oracles de Madame Irma (ceux de l’oracle d’Omaha restent plus sûrs et concrets). Depuis, un certain nombre de professionnels ont quitté les équipes de ces faux Mozart et vrais équilibristes de la finance et ont imaginé d’autres solutions, plus claires, plus transparentes et plus accessibles. Dominique Goy a créé récemment SwissLending à Genève afin de mettre en relation des promoteurs en manque de financements et des épargnants qui cherchent à placer utilement leurs capitaux dans des opérations sur du court terme. Possédant 17 années d’expérience en investissements dans les banques privées J.P. Morgan et Lombard Odier, il a pu adjoindre au bon coté de la technologie comme une plateforme de Crowdfunding ouverte à des particuliers, des produits bien matériels. Il s’agit en l’occurrence de biens immobiliers qui sont financés à la fois par le promoteur, un banquier classique et une tierce partie qui grâce à ce crowdlending conforte les fonds propres nécessaires au financement.

Le crowdlending immobilier permet d’investir à court terme dès 30000 CHF.

Les projets présentés ont tous obtenus un prêt bancaire. Ils ont des niveaux de pré-commercialisation supérieur à 60% et sont réalisés par des promoteurs et entreprises générales ayant pignon sur rue qui s’engagent sur le taux proposé. Une fois inscrit sur la plateforme SwissLending, vous choisissez le projet qui vous intéresse et l’argent versé sera confiné sur un compte séquestre correspondant au projet choisi. La nature de cet investissement se fait sous forme de contrat de prêt ou d’un emprunt obligataire. Cette démarche spécialisée dans l’immobilier conserve comme tout projet financier une part de risque. La mention en est clairement expliquée sur la page d’inscription. Il faut donc bien prendre en compte les mentions indiquées qui vous demandent une réponse claire quand à votre perception de ceux-ci. Si les fonds nécessaires au financement du projet ne sont pas rassemblés, les apports effectués grâce à ce crowdlending sont remboursés en intégralité.

SwissLending, le crowdfunding suisse immobilier

Un premier projet est déjà remboursé

Cette première plateforme de financement participatif en crowdlending, spécialisée dans le prêt pour les professionnels du secteur de l’immobilier en Suisse, a déjà remboursé les investisseurs de la première opération proposée il y a à peine 12 mois. Elle vient d’opérer ce remboursement auprès de 9 investisseurs particuliers à hauteur de 918’000 CHF, soit 8% de rentabilité (hors impôt), investis par ces derniers début 2016. Après une mise initiale de 850 000 CHF (mise moyenne de 94k – 850k/9), le retour sur investissement s’est élevé à 102000 CHF par souscripteur (918k/9). Les projets proposés tourneront pour leur grande majorité autour d’une durée de 24 mois permettant de conserver un intérêt fort pour un placement court terme, mais intégrant les risques de dérapages toujours possible pour ce type de chantier. Le but n’est pas de récupérer les sommes investies avant le terme échu, mais si le promoteur voit son projet aboutir avant l’échéance initialement fixée (un hiver particulièrement clément par exemple) et que le chantier se termine plus tôt, le dossier est débouclé par anticipation. La mise minimale de 30,000 CHF, permet d’investir dans les meilleurs projets immobiliers de la région Europe Continentale. Elle n’est pas systématique car cette valeur plancher dépend du montant global du projet. Mais la vocation du crowdfunding est de mettre à disposition d’un plus grand nombre (ce qui ne veut pas dire tout le monde) des solutions d’investissement modernes.

Une rémunération entre 8 et 10% pour des projets immobiliers en Europe continentale (Suisse, France et Luxembourg)

Depuis sa création, SwissLending a déjà réalisé le financement de 4 projets immobiliers en Europe continentale (Suisse, France et Luxembourg) et a levé, à date, 2’875’000 CHF auprès d’investisseurs. La rémunération annuelle attendue des investisseurs varie entre 8% et 10% en fonction des projets présentés. L’objectif de la démarche de crowdlending a une ambition raisonnable de prendre en charge environ 10% du montant total maximum de l’investissement. Ce qui limite bien sûr les risques. Appréciée par les Family Office, ce système verra à l’avenir fleurir d’autres projets afin de proposer un spectre de projet plus large (situé entre 500k et 10 millions à priori pour 2017 par projet) à une cible plus étendue. Comme le souligne son CEO Dominique Goy et cofondateur de SwissLending « Ce mode de financement est de plus en plus plébiscité par les investisseurs en quête de transparence et de rendement dans le contexte actuel de taux bas. La notoriété du crowdfunding augmente régulièrement et des acteurs professionnels se mettent en place. Le remboursement de cette première opération par SwissLending est une belle étape de franchie ».
Membre de la Swiss Crowdfunding Association, cette plateforme de financement participatif (« Crowdfunding ») immobilier est basée à Genève. Elle représente une alternative aux produits connus de type SCPI, une transparence aisée à étudier et un rendement intéressant sur des échéances courtes. Présente au Paris Fintech Forum, elle profitait de cet événement parisien pour apparaître dans ce tourbillon de technologie comme une solution d’investissement que l’on peut comprendre le temps d’un café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *