Actualité

Le Finantial Times publie son rapport sur les plus brillantes entreprises en Europe

A l’heure ou le  « famous french » VC, Jeff Clavier, viens faire un tour à Paris dans le cadre de  LeadersParis, et présenter son bilan des tendances à suivre et ou il nous montre qu’il a actuellement une certaine réserve au sujet de la Silicon Valley, le Financial Times publie son FT 1000. Il s’agit d’un rapport sur les sociétés à croissance rapide en Europe. L’ambition de ce document est de mettre en avant les entreprises européennes innovantes dont la croissance rapide sera la force motrice de l’économie européenne au 21ème siècle, générant des emplois et montrant la compétitivité en Europe. Le dossier répertorie 1000 entreprises en Europe qui ont enregistré la plus forte croissance en pourcentage de leurs chiffres d’affaires entre 2012 et 2015. Il n’a pas la volonté d’être exhaustif, car certaines sociétés n’ont pas voulu rendre leurs chiffres publics.

Financial Times - 1000- Europe

Ce classement FT 1000 est le résultat d’une coopération entre Statista et le Financial Times. Les candidatures ont été reçues du 1er novembre 2016 au 30 janvier 2017. Les chiffres ont ensuite Financial Times - 1000- Europeété validé par la direction des entreprises candidates. La liste des critères est disponible sur le site FT1000. 30 pays étaient conviés a intégrer ce classement. Ils comprenaient: Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni. Ce n’est pas une vision administrative de l’Europe à 28 (pour le moment ;). Il ne s’agit pas spécifiquement de start-up. Il s’agit de mettre l’accent sur les entreprises qu’elles quelles soient dont la croissance représente un atout pour le développement et l’emploi en Europe. Cela dépasse donc l’univers du secteur technologique. Le taux de croissance moyen minimum requis pour être inclus dans le classement cette année était de 16,13%.

13 sociétés suisses sont présentes dans ce classement

13 sociétés helvétiques prennent place dans ce classement du Financial Times, ce qui place la Confédération loin derrière les pays piliers de l’Europe. On dénombre 236 entreprises en Allemagne (pays leader !) devançant de justesse le Royaume Uni (235), puis l’Italie (186) qui se place devant la France (139), puis la Hollande (29). La Suisse dans la catégorie « petit pays » (question de population ou de territoire) est à égalité avec la Suède (on trouve Spotify dans ce classement de ce pays) et devance largement la Finlande et la Belgique (4), l’Islande (3) le Danemark (2) et l’Estonie (1). Tout le classement est à découvrir ici : FT 1000

Liste des 13 sociétés suisses:

Parmi celles-ci on peut noter que Sixsentis et Xovis, font partie des 35 premières sociétés classées.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *