immersion4-cloud-vivatech
Start-up suisses

Immersion 4, une solution pour refroidir les serveurs qui bouscule les idées reçues

Le problème du réchauffement climatique  est un problème dont tout le monde a pris conscience maintenant, sauf quelques obtus qui jouent au golf avec D.Trump. La question de la température pouvait se poser à VivaTech, car le salon a rassemblé 100 000 personnes dans le hall 1, ce qui a eu tendance à faire monter de quelques degrés la chaleur ambiante. Mais c’est dans ce salon surchauffé, qu’ Immersion4 et son idée innovante pour refroidir les serveurs électroniques avait pris place. Chercher à refroidir une machine électronique est une requête dans Google qui apporte une grande diversité de réponses, indiquant quand même que ce sujet interpelle. Comment refroidir son PC fournit 110.000 réponses, comment refroidir un serveur, délivre elle, 129.000 réponses et comment garder ses testicules au frais apporte plus de 20.000 pages de conseils. C’est toute la magie des recherches associées de notre moteur de recherche préféré. Mais rassurez vous, la solution que vous allez découvrir est 100% professionnelle et ici on va parler rack et non pas trash.

immersion4-cloud-vivatech

Refroidir un datacenter nécessite de prendre en charge un certain nombre de paramètres. Le nombre de serveurs, la taille de la pièce ou ils sont situés, la puissance des machines installées, les besoins d’isolation. La poussière et l’humidité  sont pour une salle serveur comme un virus pour le corps humain, nocives. Tout cela nécessite de l’énergie pour faire fonctionner les machines mais également pour alimenter les systèmes de refroidissement.
Les plus récentes évolutions ont amené de nouvelle conception dans ces salles serveurs. L’air froid peut y être injecté dans des espaces qui ont été clos en frontal et des «couvercles » installés au-dessus des racks  empêchent l’air froid de fuir dans le reste du datacenter. Dans certaines situations, l’air chaud peut être récupéré et redirigé pour réchauffer d’autres zones ou pour alimenter une pompe à chaleur qui elle-même chauffera par exemple un espace de bureau proche du datacenter. Il existe donc des solutions bien sûr, mais il faut prendre en considération les paramètres de tolérance des équipements à refroidir, et surveiller ceux des accessoires nécessaires, les ventilateur et les convecteurs. Cette activité attendait une innovation plus de rupture. Elle est là avec Immersion4.

Une huile qui pourrait bien devenir essentielle pour vos serveurs

Immersion4 est une startup suisse située dans une commune au nom prédestiné. Elle se nomme Conversion. Et l’idée de cette entreprise est de convertir les professionnels, et plus particulièrement ceux en charge des datacenters, à de nouvelles solutions pour refroidir l’électronique. La startup a mis au point un liquide stable, à base d’une composition d’huiles dont la capacité d’absorber la chaleur permet de résorber celles générées par les serveurs.

immersion4-cloud-vivatech
Une fois le rack installé, sa forme est un contenant destiné à accueillir ce bain d’huile, il s’agit simplement d’y immerger le serveur. L’installation accepte des serveurs standards sous réserve qu’ils soient équipés de disques durs étanches.

Est ce que mes datas vont devenir de la petite friture ?

Immersion4 travaille exclusivement sur les solutions de refroidissement pour les systèmes d’électroniques. L’entreprise a été lancée en 2017, mais le fondateur Serge Conesa travaille sur ce produit depuis 2011. Sa composition est secrète comme celle du Coca Cola, mais celle-là on ne la met pas en bouteille. Ce liquide spécifique n’a pas besoin d’être changé, il n’y a pas d’évaporation et il est parfaitement stable dans le temps. Il élimine les problèmes de ventilation, d’humidité, est tout à fait neutre et n’attaque pas la peau. Les techniciens peuvent y mettre les mains sans crainte autant de fois que nécessaire. Ils n’ont besoin que de se laver les mains après avoir branchés les appareils et insérer les câbles nécessaires (tous les modèles de connecteurs fonctionnent).

immersion4-cloud-vivatech
Vos datas ne craignent donc rien. Vous pouvez même gagner de la place car dans le même espace vous pouvez glisser des serveurs plus puissants, qui vont tourner plus vite sans avoir à ajouter de ventilateurs supplémentaires. L’objectif final est atteint, exploiter ses datas en toute sécurité, les données sont stockées sur place, en réduisant les dépenses d’énergie nécessaire au refroidissement de 98%. Pour ceux qui aiment les comparaisons avec des images de la vie quotidienne, envoyer un email, correspond en terme d’énergie à la dépense d’une ampoule restée allumée toute la journée. Alors imaginez à quoi correspond un datacenter de taille moyenne… le Château de Versailles ? Le système annule également les champs électromagnétiques.
La réflexion vient d’une analyse pleine de bons sens. Pourquoi aller chercher à refroidir une pièce entière, fut elle partitionnée comme le montre les dernières tendances, alors qu’il suffit de refroidir uniquement l’électronique. La solution d’Immersion4 y répond parfaitement. C’est HP Genève qui aura ses premiers serveurs installés dans leurs bains d’huile dès cet été pour profiter de cette innovation maligne et surtout eco-friendly. Particulièrement bonne pour notre planète, elle préserve nos ressources énergétiques. C’est peut être les concurrents qui vont avoir chaud dorénavant !

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.