Startup -Award 2016 - Venture Lab
Start-up suisses

Les 100 startups suisses des Startup Award. L’essence de l’innovation helvétique.

A la mi-septembre le top 100 des startups suisses 2016 a été dévoilé. Ce classement lancé en 2011 permet d’avoir un regard pointu et concret sur les entrepreneurs
émergeant de cette petite nation. Celle qui dame le pion aux plus grandes. Selon l’indice mondial de l’innovation, la Suisse se classe en tête des nations les plus innovantes au monde en 2016 et se permet d’accaparer ce premier rang pour la sixième année consécutive.

Cette initiative privée met en valeur la diversité des projets des startups suisses

Le classement du TOP100 a été créé en 2011 par Beat Schillig et Jordi Montserrat de l’Institut pour les Jeunes Entreprises (IFJ). Ensemble, ils ont également mis sur pied en 2004 le programme Venturelab, qui a soutenu dans leur développement des milliers de startups dans toute la Read More

Swisscom Startup Challenge

Swisscom startup Challenge: phase de démarrage enclenchée

Swisscom Startup ChallengeL’équipe du Swisscom Challenge  Startup (#SSupC13) a posé ses valises dans la Silicon Valley. Poser ses valises, c’est un peu vite dit, car pas question de farniente ou de visite de la plage durant cette semaine. Meeting avec des acteurs importants de la Silicon Valley, comme Google ( pas mal comme exemple non, ), rendez-vous personnalisés pour chaque startup avec des sociétés, startups, ou VC proche de leurs domaines respectifs, déplacements dans d’autres villes (tous les acteurs ne sont pas situés entre San Francisco et Cuppertino), donne un emploi du temps conséquent et rythmé.

Pour mémoire le voyage comprend les fondateurs de :

  • Skiioo : gestion de systeme de forfait de ski – Gregory Barbezat
  • Upicto : video – Fabian Nater
  • Qloudlab : santé – Arthur Queval
  • Terria Mobile : Mobile – Robin Wirz
  • Tooxme : Oliver Perrotey et Florian Pariset (spécialistes des nouvelles formes de mobilité urbaine)
  • Iprova :  manager l’invention – Julian Nolan

Heureux de pouvoir les accompagner lors de certaines de leurs réunions. Les rencontres avec les acteurs des nouvelles technologies américaines bousculent toujours un peu les us et coutumes européennes.

Swisscom Startup Challenge 2013

Actualité

Et 5 qui font 6 pour le Swisscom StartUp Challenge

Swisscom Startup ChallengeSur les 200 entreprises qui s’étaient inscrites au premier Swisscom StartUp Challenge, six entreprises – soit une de plus que prévu – ont démontré leur supériorité sur la concurrence et ont été sélectionnées. «La qualité des présentations était telle nous avons décidés de désigner un gagnant supplémentaire du Swisscom Startup Challenge» a expliqué Roger Wüthrich-Hasenböhler, responsable du département PME chez Swisscom. Voila l’explication au fait qu’il faut rajouter 1 billet d’avion au budget initial.
Bravo aux vainqueurs. 4 romands fond partie de cette liste, mais dans le fond cette précision a peu d’intérêt quand on emmène ces jeunes pousses affronter la concurrence internationale au coeur de la Silicon Valley. L’atterissage est prévu 13 octobre . les start-up basées à  Palo Alto participeront à des ateliers sur mesure,  et noueront de très intéressants contacts avec des spécialistes de leurs activités.

Les vainqueurs sont : Iprova, Qloudlab, Skiioo, Terria Mobile, Tooxme, Upicto

Bravo à Fabian d’Upicto et Robin de Terria Mobile, qui auront bien sillonné les USA en cette année 2013.

Actualité

Votez pour les startup du Swisscom Challenge !

Swisscom Startup ChallengeLa liste de 10 startup nominées pour le Swisscom StartUp Challenge est connue. 5 seront choisies par un jury, mais il y aura aussi un Award décerné à celle qui aura le plus de votes du public. Alors même si vous avez encore un peu de sable collé au bout des doigts, votez !
Les 5 lauréats auront la chance de faire un voyage d’une semaine dans la Silicon Valley, pour y rencontrer les acteurs majeurs dans leurs spécialités et faire ainsi avancer leur business model.
Ce programme a été conçu par la branche de Palo Alto de Swisscom et le Venture Lab qui si connait en programme d’entraînements aux USA ( cf Boston ;).
Les 10 finalistes sont :Read More

Boston

Que puis je faire pour vous ?

Boston- venture-leadersCette phrase n’est pas une réelle proposition que je fais à toutes les personnes qui lisent ce blog. Je ne m’en sortirais pas 😉 C’est souvent par cet énoncé que débute un entretien avec un mentor ou un expert aux USA. Un autre exemple est la forme d’un mail reçu d’un contact américain en réponse à une de mes démarches et qui commence par « Thanks for connecting ». Pour cela les USA sont un pays ou la culture de la découverte  » qui êtes vous, Que me proposez vous ? » est bien plus développée qu’en Europe.

Read More

BostonStart-up suisses

Upicto détecte automatiquement les images importantes d’une vidéo

picto-start-up-2Upicto fait partie du groupe des start-up suisse Venture Leaders qui font le voyage à Boston.
Cette start-up a imaginé un logiciel qui analyse les images vidéo et sélectionne celles qui ont de la valeur.
Qu’entend on par valeur ? Cela dépend de vos besoins, mais à la base le logiciel détecte les images qui sont en « rupture », qui présentent une couleur, une forme, un style, différent des images qui les précèdent.
upicto, video intelligenteDès que l’algorithme qui étudie en temps réel la vidéo, détecte une différence, voire une anomalie, l’image est considérée comme nécessitant un examen détaillé et est sélectionnée.

upicto, video intelligente
Upicto est une jeune start-up suisse, créée en 2011, avec 3 associés. Elle a développé sa solution dans le but d’apporter des services à valeur ajoutée sur le marché de la sécurité, de la diffusion vidéo, de l’événementiel, voire des médias et du broadcast dans le sens large.
On peut imaginer que face à un flux d’image et de vidéo de plus en plus conséquent, (imaginez quand les particuliers auront acheté leur Google Glass, que chacun possédera son drone, le flux d’image que cela représentera)
Vous voulez profiter de cette technologie de manière ludique ?
upicto , images intelligentesProfitez de l’application Snaplife pour Androïd, qui vous donne la possibilité gratuitement de réaliser un résumé des meilleurs moments des vidéos que vous prenez avec votre smartphone. Et pour une fois que la partie Androïd est développée avant Ios, on va en profiter 😉

Vous pouvez également profitez du site de webcam : webcamaze, qui est créé avec cette technologie. Sur ce site vous découvrez comme le logiciel d’Upicto peut être utile pour sélectionner les moments clés d’une vidéo provenant d’un flux aussi régulier, permanent et répétitif que celui d’une webcam.

Fabian Nater co-fondateur d’Upicto a « pitché » à de nombreuses reprises  pour présenter sa solution lors de ce voyage à Boston pour les Venture Leaders 2013.

Upicto, la video intelligente

Boston

Boston 2013 : prochain départ des Venture Leaders en juin

La cote Est est la prochaine destination pour les start-up suisses qui ont passé les différentes étapes et ont gagnés le statut de Venture Leaders 2013.
venture labCe qu’on apprécie quand on découvre toutes ces jeunes sociétés qui se sont lancées récemment, c’est que leurs dirigeants ne sont pas tous forcément de jeune geek. Oui toute les générations comprennent la technologie. C’est que tout ne s’arrête pas à un simple exercice brillant de la technologie.

Les idées présentées dans la liste finale des 20 vainqueurs vont permettre certes de développer des solutions marketing (Faveeo), des solutions pour les mobiles (Adello, ShoelaceWireless, Terria Mobile…),

Venture Leaders à Boston mais aussi de jouer avec des images ( Upicto, Sight.io), d’aider les agriculteurs (AgriCircle) de soigner (ReHaptix, Notching Down Cancer, SmartCardia), de développer sa fibre écologique (BlueTector), de manger (Flatev), et surtout d’aider comme le montre le beau projet de Swissleg, dont le CEO Paulo Goncalves a été élu, et ce n’est pas une surprise, Captain pour Boston 2013. J’aurais la joie et l’honneur de les accompagner.
La liste est consultable sur le site de VentureLab : les Venture Leaders

Il faut rajouter à la liste ci-dessous, les start-up iQA, et Notching Down Cancer, qui n’ont pas encore leur logo définitif. Les logos ont été « croppés » automatiquement avec la technologie de Sight.io.