contrats de protection des données
Actualité

Polisis, une solution de l’EPFL, pour analyser la protection des données dans les contrats online

Ah, qui n’est pas passé un peu vite sur les mentions légales et les petites mentions d’un contrat souscrit ou des conditions générales présentes sur les sites internet. Désormais aujourd’hui avec le RGPD/GDPR en Europe, c’est en permanence des layers ou des pop up qui s’affichent et sur lesquels il faut cliquer. La tendance est plutôt à cliquer sur le bouton j’accepte  car on ne se voit pas aller lire toutes les nouvelles conditions générales présentes au sein du contrat mis en ligne. En plus, les entreprises se font accompagner par des cabinets d’avocats, ce qui n’est bien sûr pas le cas du grand public. Alors sommes nous mieux protégé désormais ? Ce n’est pas évident. Le droit est une matière plus créative qu’on ne le croit et avec des spécialistes de la sémantique on peut arriver à faire passer qu’une idée de contrôle plus serré sur les données personnelles est mise en place tout en laissant une vraie liberté aux entreprises de gérer ce qu’elles veulent à partir du moment ou le fameux boutons j’accepte est activé.
Mais à l’EPFL, ils ont commencé à réfléchir à cette question. Hamza Harkous a imaginé Polisis, un outil basé sur l’AI, qui permet de faire un résumé facilement lisible des contrats en exprimant par un graphique en couleur la teneur des écrits. Cette technologie a été développée au Laboratoire de systèmes d’information répartis de l’EPFL, en collaboration avec les Universités du Wisconsin et du Michigan aux États-Unis, durant un an et demi, dans un but de recherche. Et ce n’est pas qu’un travail de laboratoire ou quelques professeurs chevelus auraient remplacé les éprouvettes par des algorithmes. Le Technology Transfer Office de l’École a reçu plusieurs demandes et un premier accord vient d’être signé avec un moteur de recherche américain. Non, ce n’est pas Google ,). L’interview du professeur Hamza Harkous est à lire sur le site de l’EPFL.

Photo by rawpixel on Unsplash

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.