Start-up suisses

Cash Sentinel, la fintech qui sécurise le commerce des biens d’occasions

Au Paris Fintech Forum, il faut arriver à faire sa place parmi les très nombreux stands et attirer l’attention des visiteurs lors des séances de pitchs. En ce débit d’année 2017, Cash Sentinel était venue à Paris pour montrer que s’il y avait bien une info à glisser dans le sac proposé à l’entrée du salon, c’était celle de cette jeune start-up suisse qui aRead More

ReHaptix - rehabilitation progression
Start-up suisses

ReHaptix aide le patient dans son programme de réhabilitation neurologique

ReHaptix est une startup suisse qui a développé une application permettant aux patients et à leurs médecins de suivre avec une grande précision la réhabilitation des facultés suite à un accident neurologique.  C’est grâce à une tablette que ces tests et exercices permettent de suivre la réhabilitation du haut du corps en mesurant les fonctions motrices des membres supérieurs. Ces exercices sont destinés à des personnes ayant soufferts d’accidents vasculaires cérébraux, de la maladie de Parkinson ou de la sclérose en plaques.

Les troubles neurologiques touchent des centaines de millions de personnes dans le monde.

l’OMS donne des chiffres dont le nombre de zéro est affolant, lorsque l’on évoque la large famille de ces maladies. Les troubles neurologiques sont des maladies du système nerveux central ou périphérique. En d’autres termes ils touchent le cerveau, la moelle épinière,Read More

les startups suisses brillent en Europe
Start-up suisses

Les startups suisses brillent aussi au delà des frontières helvétiques

A l’heure ou on distribue des prix tout azimut pour récompenser les startups, ou un président peut se retrouver à réver de nommer une Unicorn comme premier ministre pour essayer de trouver une solution efficace de lutte contre le chomage, différentes sources d’informations mettent en avant des startups suisses.

10 startups suisses qui sont dans la lumière

Le journal Hebdo a listé 10 startups romandes qui sont à la pointe de l’innovation. Le panel de ces startups est très diversifié et pour la plupart d’entres elles, ont déjà fait un bon petit bout de la route, sur des chemins qui ne se ressemblent pas tous. Bestmile fait circuler ses navettes sans chauffeurs sur plusieurs circuits de bitume urbain. House Trip, une des premières startups bien connues de l’éco-système a été Read More

CrowdfundingStart-up suisses

Blinkers veut rendre la circulation urbaine plus favorable à vélo

Velohub est une jeune startup suisse de l’ETH Zurich, qui veut augmenter la sécurité des cyclistes urbains. La jeune entreprise est déjà en piste sur Kickstarter, et vous pouvez découvrir son projet, Blinkers, solution d’éclairage intelligent pour les vélos. Elle rejoint sur ce secteur Clara Safety que j’ai eu le plaisir de rencontrer en 2015 lors du Mass Challenge à Londres, et qui propose pour le même objectif (augmenter la sécurité des cyclistes) une veste connectée permettant de transmettre les informations du comportement de la personne circulant à vélo.

vélo - blinkers-blk - accessoire de vélo pour la sécurité des cyclistes

Blinkers propose un éclairage performant à l’aide de led.

L’idée semble simple et vient de l’esprit de passionnés de transport urbain éco-responsable. L’usage du vélo en ville peut être une source de danger et être bien intégré dans une circulation dense et diverse nécessite d’être bien vu et bien compris. Blinkers est destiné à utiliser la lumière comme source d’information pour renforcer la sécurité des déplacements grâce à un équipement quasi universel et facile à installer sur une bicyclette.
Basé sur la technologie des leds, commandé depuis une télécommande fixée au guidon, Blinkers, est composé composé de deux modules éclairants, l’un destiné à l’arrière (le principal) et l’autre à l’avant, qui bien sûr sont synchronisés lorsque les 2 équipent le vélo. Ces accessoires ont en commun le fait de vouloir transmettre des informations aux autres véhicules circulant autour du vélo. Si on trouve bien évidemment la fonction de clignotant, et d’éclairage lors des freinages pour le module arrière, ces caractéristiques sont renforcées par d’autres fonctions intelligentes qui en font un produit efficace sans en faire une bombe technologique (qui peut se révéler fragile à l’usage).
Ainsi on trouve le déclenchement automatique de l ‘éclairage en fonction de la tombée de l’obscurité, les rayons laser qui dessinent à l’arrière une zone de sécurité autour du vélo (activée depuis le bouton de contrôle fixé au guidon), la lumière avant, puissant laser (250 lumens) pour éclairer les pièges de la route urbaine (rails de tramway par exemple), le rechargement de l’accessoire grâce à un câble USB, la diode qui indique le niveau de chargement de la batterie, et « at last but not least » le système d’aimant qui permet de détacher facilement le Blinkers pour le glisser dans sa poche ou dans son sac quand on remise son vélo au garage ou au bureau.

Accompagnez Blinkers sur la route  Kickstarter !

La startup Suisse est en piste sur Kickstarter pour fédérer la communauté des personnes qui utilisent leurs vélos en milieu urbain. Les contributeurs peuvent choisir (en fonction des lots proposés) pour le kit du module arrière (télécommande + éclairage arrière + cable) ou le kit complet (télécommande + éclairages avant et arrière + cable). Il y a également des tshirts à se procurer, mais ils ne sont pas réfléchissant ;). A une période ou l’évolution du vélo en ville devient un phénomène marquant (regardez sur Paris, tous les livreurs Foodora ou Déliveroo qui circulent désormais à Paris, contraint de livrer en moins de 30 minutes) ces accessoires permettent à tous le monde de mieux se partager la ville. Participez à l’aventure Blinkers sur Kickstarter !

vélo-Blinkers by Velohub startup suisse

Prix Entreprendre Lausanne region
Actualité

Lausanne remet son prix PERL à 5 startups romandes

Le Prix PERL est organisé par Lausanne Région et récompense des entreprises établies sur le territoire de ses communes membres (hormis Poliez-Pittet et Jorat-Menthue, dès le 1er janvier 2016) qui contribuent à la création et au maintien d’emplois dans la région lausannoise. Remis depuis 2003, il cumule depuis cette date 1.3 millions de Francs suisse, pour 52 projets. Chaque année c’est 100 000 francs suisses versés au lauréat (en fait 99000 CHF, si je sais compter, mais on ne va pas chipoter ;))

Le PERL, qui signifie Prix Entreprendre Région Lausanne démontre la vitalité et l’inventivité du tissu économique régional. Les entreprises bénéficient en plus du montant alloués d’une couverture presse (dont ce blog qui y participe modestement, mais avec plaisir ;))

Startups suisse romandes récompensées à Lausanne

en 2016, les startups suisses suivantes ont été récompensées :

  • Dermosafe, qui remporte le premier prix et 50000 CHF
    • la startup a développé une solution complète et intégrée de « dermoscopie connectée » permettant la détection précoce des cancers de la peau et autres tumeurs cutanées.
  • Bestmile (Prix de l’innovation, CHF 10’000)
    • startup bien connue qui a implanté ses navettes sans chauffeur dans la ville de Sion. Son activité est de fournir les softs qui permettent de faire circuler ces véhicules autonomes.
  • Mobsya (Prix de l’éducation, CHF 10’000)
    • L’objectif de la startup est de se positionner comme la référence internationale de la promotion de l’éducation des sciences, de la technologie et de la programmation par la robotique.
  • Technis (Prix des technologies du sport, CHF 10’000)
    • startup spécialisée dans la technologie liée aux terrains de sport, et ayant déjà développé des surfaces connectées dans l’univers du tennis
  • Tawipay (Prix Coup de coeur du Jury, CHF 10’000).
    • la startup permet de choisir la meilleure solution pour  transférer de l’argent entre des pays pour des particulier

Et comme offrir un prix avec PERL et profit est une bonne chose, et bien la liste des lauréats inclus également, FieldWiz, la Cordonnerie DeuzetXsensio Sàrl, qui se sont vu remettre une somme d’un montant de 3000 CHF.

Les vidéos des lauréats sont visibles sur le site PrixEntreprendre.ch

ActualitéSuissitude

Et si des startups suisses devenaient championnes de France ?

Cela semble possible, car le Servette Rugby Club de Genève par exemple est devenu champion de France en Rugby en 2015. Bon il s’agissait de la troisième série (équivalent d’une Fédérale 5), mais il y a bien un bouclier de Brennus qui trône de l’autre coté de la frontière. L’équipe continue sa belle progression puisqu’en ce 23 avril, ils disputent une finale pour disputer le  titre de champion de France du lyonnais de 2ème série cette fois. Une victoire éventuelle (et leur victoire est probable car ils mènent 48 à 3 à 5 minutes de la fin 😉 leur permettra d’être à nouveau champion de France du lyonnais, puis de défendre leur titre un niveau national.

Les startups suisses viennent également en France pour gagner des titres, et des contrats

C’est sur le terrain plus feutré de l’Ambassade de Suisse et dans l’optique de promouvoir les innovations suisses dans le monde des TIC, que quatre entreprises affiliées au cluster Alp ICT étaient présentes à Paris, en avril 2016.

ambassade de suisse

Devant un parterre d’industriels français actifs dans le secteur des TIC, Stemys, Orbiwise, OneVisage et DroneApps ont présenté la Suisse sous ses plus beaux atours, suscitant l’intérêt des sociétés ayant fait le déplacement. L’accent a été mis tout particulièrement sur les dernières nouveautés en matière de wearables.
Le détail de cette rencontre est à découvrir sur le blog de AlpICT. ( Vous remarquerez  que loin de l’ambiance co-working, fab lab et startup, les intervenants présents sur la photo du blog affichent un style costume sombre et cravate très … ambassade 😉
Si malheureusement aucune information n’était présente sur le site de l’Ambassade (dont le dernier événement présenté date de juillet 2015  ?) , il reste à nos innovantes startups la possibilité de gagner des titres, tant lors de l’ID16, date limite d’inscription : 29 avril 2016, que lors de Viva Technology, et de faire comme le Servette Rugby Club de Genève gagner un titre de champion en France 😉

 

La Suisse navigue
ActualitéStart-up suisses

Bonnes nouvelles sur la planète startup suisses

Il n’y a pas que le financement par rounds, la présence de VC autour de la table qui permet au startups d’avancer. Il y a aussi les écosystèmes qui ouvrent la porte à des collaborations, voir même à des rachats de sociétés étrangères par des suisses.

Startuticker.ch Début avril la startup Pryv a annoncé avoir rejoint la Konica Minolta Leading Edge Partners Community. Pour la startup vaudoise spécialisée
dans la gestion de données liées à la cybersanté, cette communauté constituée de plus de 110 partenaires au niveau mondial présente de nouvelles perspectives en matière de collaboration, développement et commercialisation de sa solution « E-Health Middleware » Pryv.io. Pour la startup ce rapprochement devrait accélérer son développement ces prochains mois. Lire l’article sur StartupSticker

alpictExoscale, hébergeur cloud basé à Lausanne, a annoncé hier l’acquisition du berlinois cloudControl. Le package comprend notamment la marque et les droits de propriété intellectuelle. L’équipe de cloudControl rejoint également Exoscale. Lire l’article sur le blog de AlpIct.

 

Digit Arena - Publicité customisée par diffusion
Start-up suisses

Digit Arena la startup suisse qui améliore l’impact de la publicité lors des compétitions sportives.

La bonne publicité, cherche à transmettre une émotion, délivrer une information auprès de la  bonne cible. Mais souvent une fois créé, le message est diffusé un peu partout sans possibilité de l’adapter à l’environnement auquel il est sensé s’adresser, surtout pour les diffusions audiovisuelles. Digit Arena permet de customiser les messages publicitaires dans leRead More

vu dans la presse
Start-up suisses

Coorp Academy forme les grands et les petits

La formation continue est un marché de six milliards d’euros rien qu’en France et qui atteindrait de 100 à 150 milliards de dollars dans le monde. Or, les produits numériques ne représentent encore que 5% de ce marché. Coorp Academy qui a démarré il y a peu depuis la Suisse, fait évoluer ses modules de formation, afin de s’adresser désormais autant aux grands comptes (cible initiale) qu’aux petites entreprises. Bilan nous détaille la mue du MOOC dans sa parution de novembre 2015.

Pingen - smart solution pour la gestion du courrier d'entreprise
Start-up suisses

Pingen, une smart solution pour gérer le courrier d’entreprise !

C’est dans le superbe cadre des Tobacco Docks de Londres ou se déroulait le MassChallenge UK, que j’ai eu le plaisir de rencontrer les startups suisses inscrites à cette première session Européenne. Près de 100 startups s’affichaient sous les belles poutres de ces halls parfaitement rénovés, venues de tout le continent européen, comprenant 2 startups suisses et une forte cohorte originaire du Royaume Uni.

Mass Challenge UK - Showcase 15
Si le bateau amarré montrait quelques taches de rouille (les traces de l’histoire ;), l’intérieur des docks était refait à neuf, et tout le monde était sur le pont pour présenter, qui son idée, qui sa technologie.

Pingen propose une solution pour optimiser la gestion du courrier d’entreprise

carte des startups suisses
ou la trouver ?

Pingen (dont le nom vient du terme Ping, » temps de réponse ») startup de Zurich propose une solution intelligente qui optimise la gestion du courrier d’entreprise et permet de gérer numériquement le courrier Read More