vu dans la presse
Start-up suisses

Améliorer la santé est une compétence des startups suisses qui ne fond pas comme le chocolat

Que cela soit du coté des Biotech ou des Medtech les laboratoires, les universités, hautes écoles, grandes sociétés et starts-up préparent en Suisse la médecine de demain. Ce petit pays bien connu des tennismans et autres chanteurs français est numéro 3 dans le monde, après Shanghai en Chine et Cambridge en Grande-Bretagne en croissance brute de la valeur ajoutée. Parmi les entreprises présentes, plus de 65% sont des startups.

PlanèteSanté fait un tour d’horizon auquel on peut ajouter, entre autre,  Qloudlab ou encore Nanolive , et Dacadoo.

Actualité

Qloudlab speaker au TEDxBrussels 2014

TEDxBrussels -QloudlabTEDx, ce sont des séquences de 18 minutes de plaisir, ou des esprits venus du monde entier, viennent raconter l’évolution du monde autour de thèmes toujours profonds et souvent présentés de manières originales, même s’ils sont par nature sérieux. Cet exercice de libre pensée est toujours très riche, et laisse entendre des propos et des idées qui nous plongent soit dans un pessimisme apoplectique ou au contraire dans un espoir euphorisant, suivant la conférence que l’on a le plus retenu. Cette année au TEDx Bruxelles  Arthur Queval de Qloudlab, c’est trouvé face au public. Avec son micro-casque, quadrillant le cercle rouge comme marchant sur une île au milieu de la scène, le compte à rebours à ses pied, la télécommande à la main, face à une salle plongée dans une semi obscurité.
Un livestream à 18h00, malheureusement raté, empêche ici d’en délivrer une impression. Mais n’ayez crainte, la vidéo sera mise en ligne prochainement. A voir ci-dessous. L’intervention d’Arthur Queval est la 22 ème. Sélectionné là, dans la playlist que vous trouver en haut à gauche de la vidéo YouTube.

Mais ou est donc Arthur ?

Tedx Brussels Qloudlab

Inclu dans le programme santé qui clôturait cette journée (la photo ci-dessus est un peu tronquée, tous les intervenants n’y sont pas), son sujet faisait suite à un thème de Gouvernance (avec notamment une évocation de la faillite de la démocratie), un autre sur la Silicon Valley (et la grande peur que peuvent procurer les ordinateurs qui apprennent tout seul) du Retour vers le futur ( l’ingénierie pour lutter contre les tsunamis). La santé terminait la journée et l’intervention du CEO de Qoudlab fut « What hurricanes and health should have in common ». 

Suissitude

Prenez votre smarphone pour connaitre votre état de santé

diagnostic santé avec son smartphoneLe diagnostic santé réalisé grâce à votre smartphone est en voie de développement. Les expérimentations sont lancées et 2015/2016 devrait voir apparaitre les premières applications grands publics.
ADIT société de veille internationale travaillant pour le compte du Ministère des Affaires Etrangères françaises (par l’intémédiaire de l’Ambassade de France en Suisse) à identifié 3 startups suisses romandes qui avancent dans ce domaine et apportent des solutions innovatrices.

Ce 3 startups tendent à de venir des acteurs majeurs sur ce marché des autodiagnostics de santé via les smartphones. Cette nouvelle possibilités accordées à ces désormais fidèles compagnons (quand leurs batteries est en forme 😉 présentent l’intérêt de réaliser soi-même, à domicile, des tests médicaux à moindre coût, tout en partageant les informations avec les professionnels de santé ou la famille. On imagine rapidement les gains de temps et la diminution des frais inérantes à ces nouvelles possibilités.

Lire le Bulletin Electroniques complet sur les 3 startups suisses romandes

Lift ConférenceSuissitude

Startup-Weekend suisse: un premier pas vers la réussite

Les 2 événements que sont Lift14 et le Startup Weekend de Lausanne organisé par Alexis sont proches et quasi concomitants. Au cœur de ce mois de février, ils montrent par leurs différences facettes le dynamisme de la création d’entreprises en Suisse. C’est également un révélateur du fait qu’un Startup Weekend peut être plus qu’une première marche, un vrai tremplin.
Après voir croisé Charles Graham Brown et Arthur Queval dans les allées de Lift14, je me suis souvenu de cette vision d’un de ces passionnants Startup Weekend ou j’avais assisté à une de leurs premières participations. C’était en 2012. Si la cerise n’est plus « On Top », ce n’est pas que le projet a été enterré, mais bien au contraire qu’il a gagné en maturité avec un nom qui a évolué en Cherry Check Out (Un peu comme la prise de vue. Celle de 2014 est beaucoup plus précise et moins floue que celle de 2012) Cherry On Top en était le gagnant d’ailleurs. Le projet Qloudlab ne s’est pas perdu dans les nuages. Il a modifié la première lettre de son nom et avance sûrement sur le chemin de la maîtrise technologique des medtech et du mobile. Et il a y certainement d’autres exemples
Même si la liste des inscrits est close pour le Startup Weekend de Lausanne du 21 février (il reste des places pour les présentations de dimanche), ces photos sont un encouragement et une preuve que cette expérience peut mener loin sur le chemin de l’entrepreneuriat.
Bonne chance à tous les participants. On se réjouit de voir apparaître ces futures nouvelles et grandes idées.

Premier pas vers la réussite

Lift ConférenceStart-up suisses

Lift14 : Bilan présente 4 startups suisses dans le vent

La présentation du nouveau n° de Bilan  » 50 startups suisses dans lesquelles investir » à permis de découvrir 4 d’entres elles qui offrent le visage de ce pays qui intègre des personnalités venues d’horizons divers et qui associés à la technologie suisse, montre l’étendue du champs des possibles dans ces nouvelles tendances.
startup, bilan
Découvrez ces 4 startups dans le vent en détail
Suissitude

50 startups à suivre : le nouveau Bilan 2014 est sorti !

Chaque année maintenant le magazine suisse Bilan sort son édition spéciale consacrée aux 50 startups suisses dans lesquelles il faut investir. La Suisse est toujours au top de l’innovation mondiale, et les récents achats des majors américaines parmi le vivier technologique helvétique vient encore d’en faire la démonstration.

Bilan N0 spécial startup suisse

C’est lors de l’ouverture de Lift Conférence 2014, ce mercredi 5 février, au CICG, que le nouveau numéro a été présenté. Il dévoile les opportunités dans les secteurs du mobile, biotech, agroalimentaire, informatique, e-commerce, outdoor, medtech, électronique, horlogerie, cleantech. A découvrir sur inter…..non, chez votre marchand de journeaux 😉 la version numérique de l’article n’est pas encore en ligne sur Bilan.ch.
Au cours de ces interventions, nous avons pu découvrir plus particulièrement  4 startups. CoorpAcademy. Qloudlab, Key Of Aurora.Kireego.

Swisscom Startup Challenge

Swisscom startup Challenge: phase de démarrage enclenchée

Swisscom Startup ChallengeL’équipe du Swisscom Challenge  Startup (#SSupC13) a posé ses valises dans la Silicon Valley. Poser ses valises, c’est un peu vite dit, car pas question de farniente ou de visite de la plage durant cette semaine. Meeting avec des acteurs importants de la Silicon Valley, comme Google ( pas mal comme exemple non, ), rendez-vous personnalisés pour chaque startup avec des sociétés, startups, ou VC proche de leurs domaines respectifs, déplacements dans d’autres villes (tous les acteurs ne sont pas situés entre San Francisco et Cuppertino), donne un emploi du temps conséquent et rythmé.

Pour mémoire le voyage comprend les fondateurs de :

  • Skiioo : gestion de systeme de forfait de ski – Gregory Barbezat
  • Upicto : video – Fabian Nater
  • Qloudlab : santé – Arthur Queval
  • Terria Mobile : Mobile – Robin Wirz
  • Tooxme : Oliver Perrotey et Florian Pariset (spécialistes des nouvelles formes de mobilité urbaine)
  • Iprova :  manager l’invention – Julian Nolan

Heureux de pouvoir les accompagner lors de certaines de leurs réunions. Les rencontres avec les acteurs des nouvelles technologies américaines bousculent toujours un peu les us et coutumes européennes.

Swisscom Startup Challenge 2013

Actualité

Et 5 qui font 6 pour le Swisscom StartUp Challenge

Swisscom Startup ChallengeSur les 200 entreprises qui s’étaient inscrites au premier Swisscom StartUp Challenge, six entreprises – soit une de plus que prévu – ont démontré leur supériorité sur la concurrence et ont été sélectionnées. «La qualité des présentations était telle nous avons décidés de désigner un gagnant supplémentaire du Swisscom Startup Challenge» a expliqué Roger Wüthrich-Hasenböhler, responsable du département PME chez Swisscom. Voila l’explication au fait qu’il faut rajouter 1 billet d’avion au budget initial.
Bravo aux vainqueurs. 4 romands fond partie de cette liste, mais dans le fond cette précision a peu d’intérêt quand on emmène ces jeunes pousses affronter la concurrence internationale au coeur de la Silicon Valley. L’atterissage est prévu 13 octobre . les start-up basées à  Palo Alto participeront à des ateliers sur mesure,  et noueront de très intéressants contacts avec des spécialistes de leurs activités.

Les vainqueurs sont : Iprova, Qloudlab, Skiioo, Terria Mobile, Tooxme, Upicto

Bravo à Fabian d’Upicto et Robin de Terria Mobile, qui auront bien sillonné les USA en cette année 2013.

Actualité

Votez pour les startup du Swisscom Challenge !

Swisscom Startup ChallengeLa liste de 10 startup nominées pour le Swisscom StartUp Challenge est connue. 5 seront choisies par un jury, mais il y aura aussi un Award décerné à celle qui aura le plus de votes du public. Alors même si vous avez encore un peu de sable collé au bout des doigts, votez !
Les 5 lauréats auront la chance de faire un voyage d’une semaine dans la Silicon Valley, pour y rencontrer les acteurs majeurs dans leurs spécialités et faire ainsi avancer leur business model.
Ce programme a été conçu par la branche de Palo Alto de Swisscom et le Venture Lab qui si connait en programme d’entraînements aux USA ( cf Boston ;).
Les 10 finalistes sont :Read More

Actualité

Seed Night: le 22 mai à l’EPFL-Lausanne

C’est au coeur du superbe Rolex Learning center que l’on pourra assister à la Seed Night 2013. 20 start-up seront présentes dans des domaines différents comme la santé avec Qloulab dont le concept vise à transformer un Smartphone conventionnel en un dispositif d’analyse médicale portable destiné aux patients, l’energie comme eSmart(système de gestion de l’énergie)déjà présentée dans ce blog, l’IT avec Sight.io qui propose une gestion des images automatisée et dont le service a été utiilisé pour un article de ce blog, l’éducation avec Wizzy plateforme d’étude pour rendre les programmes scolaires ludiques et multisupports, et bien d’autres encore.

La Seed Night est organisée par A3 Angel. Ce club met en relation les jeunes entrepreneurs de l’EPFL avec les Alumni de cette école Polytechnique dans le but d’aider et financer les start-up créées. Formé par des anciens de l’EPFL, A3 Angel est associé pour l’occasion avec la SECA,CTI-Invest, et le canton de Vaud.

Seed Night. Start-up suisses
Voila la liste des start-up inscrites à cet événement et qui pourront présenter leurs technologies et leurs projets dans le but d’obtenir les moyens (principalement financiers) de continuer leurs aventures, de développer leur business, et d’atteindre de nouveaux marchés.