Boston

Networking chez le Consul de Suisse

Les américains ont une vraie science du temps informel. Le temps informel appartient à ces moments ou les participants d’une réunion discutent entre eux dans des circonstances plus conviviales, sur des sujets différents que ceux qu’ils ont abordés en séance, afin de mieux se connaitre.  Un des intervenants  lors du voyage des Venture Leaders à Boston, Ofer Sharone dans son atelier consacré à la négociation l’a bien démontré. Créer ces circonstances favorables permettent de développer le capital confiance qu’un américain peut trouver chez vous (c’est un phénomène réciproque), et faciliter la conclusion d’un deal.
BBQ chez le Consul
C’est dans cette perspective que le Consul Felix Moesner a reçu ses nombreux convives au cours de ce « networking BBQ ». Dans une résidence américaine, un peu le style Wisteria Lane ou on s’attend à voir débarquer au coin d’une pelouse soignée une des Desperate Housewife accompagnée de son jardinier, la réception chez le Consul de Suisse est placée sous le signe de la convivialité, et de la gastronomie suisse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Organiser un BBQ a l’Américaine… c’est à dire pas trop tard, car les américains démarrent leurs journées tôt et passent à table assez tôt, permet de recevoir les invités dans sa maison, autour d’un barbecue et de délicieux produits suisses ( non, pas que du chocolat ou du fromage, mais également un service traiteur parfait, et un pain délicieux). Il est organisé par une société suisse, vraie start-up dans son genre, installée à Boston : Swissbäkers.com)

boston venture leaders
Le cercle des invités s’est agrandi. Tous les mentors et experts sont présents et de nouvelles relations s’y sont ajoutées. Les discussions vont bon train autour des saucisses grillées et de la salade de pommes de terre.
Les européens ont vite pris leurs mauvaises habitudes. Boire et discuter sur le perron de la maison, coté rue. Cela ne se fait pas aux USA. Les conventions américaines font que c’est le jardin derrière la maison qui est destiné à cet usage. Mais il faut dire que les fauteuils à bascule de la terrasse sont attirants, et incitent à balancer entre sujet sérieux, « quel est ton produit », et sujet plus léger, « quelle îles faut-il visiter au cours du prochain week end », discussions qui forment la trame de ce networking informel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les convives, habillés de manière plus décontractée, écoutent avec attention le discours protocolaire du Consul, qui a réussit à mettre tout le monde dans son salon et dans sa poche.
Même  un étonnant artiste suisse, fils d’une famille de vigneron helvétique du Canton de Vaud, connaisseur éclairé du vignoble à voir sa démarche non linéaire, si vous voyez ce que je veux dire. Cet artiste peintre utilise  son café (avec plus ou moins de sucre) ou son vin pour créer ses toiles. Il m’a promit de m’envoyer le lien de son futur site internet. Je suis impatient de voir cela 😉

Toute les conditions étaient réunies, beau temps, BBQ parfait, jolie maison, ambiance conviviale, pour que ce moment deviennent propice à un échange fructueux st sympathique  entre les représentants d’une culture européenne et ceux de la culture américaine.

One comment

  1. Que puis je faire pour vous ? | Swisslicon-Valley

    […] il y a le networking informel ou les rencontres se font en dehors des lieux officiels, mais dans la maison du Consul quand même, et il y a le networking personnel ou une simple rencontre dans un lieux public peut […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *